mardi 30 décembre 2008

les pieds dans le plat (suite)

... Et certainement pas fin !
on tire un fil et la pelote continue de se dérouler toute seule et pour donner une suite aux commentaires qui ont suivi ce billet sur la récupération des visuels de CD à intégrer dans un catalogue informatisé :
Sans aller chercher bien loin, j'ai eu l'agréable surprise de découvrir que notre fournisseur de CD avait introduit un lien vers des visuels de CD dans les notices récupérées !
ô joie ! Car renseignements pris, il s'agirait d'une opération très simple à réaliser pour eux : soit c'est eux qui numérisent le visuel, soit c'est l'éditeur qui le leur fournit ! Et notre fournisseur estime que cela fait partie du service fourni aux bibliothèques sans aucun frais supplémentaire ! Elle est pas belle la vie ?
Ce qui confirme ce qu'écrivait Etienne dans son commentaire, à nous de faire pression sur les (autres) fournisseurs (par l'intermédiaire des marchés ?) pour que tous proposent ce service.

Cela nous libèrerait de l'emprise du tout A***, à ce sujet d'ailleurs peut être devrions-nous garder un oeil sur ce qui se passe outre-atlantique : Think you can use Amazon api for library service book covers?
Je précise que je n'ai rien contre A***, je suis juste méfiante (mon côté normand que je n'arrive pas à faire taire ;-) et c'est vrai, aussi, que si notre fournisseur fermait boutique nous nous retrouverions ainsi du jour au lendemain avec des catalogues amputés (ou tout simplement nos catalogues ressembleraient à ce que sont la majorité des catalogues de bibliothèques au jour d'aujourd'hui)

Ces solutions ne concernent que la musique et pas les livres, mais une brèche s'est ouverte et cela donne à réfléchir, non ?

On continue ?

Une collègue a trouvé comment animer ses fêtes de fin d'année
(Avec la bonne thèmatique en plus ;-)


Ca vaut au moins un 9 à un dîner presque parfait ? ;-)





Ma préférée ;-)

lundi 29 décembre 2008

musique et voiture

catégorie :totalement hors-sujet ! Résultat d'un mélange de mon intérêt pour les vinyles et les belles voitures :-)

When the vinyl meets the road
Vu chez Presse-citron un superbe auto-radio qui permet d'écouter des vinyles :
En fait en creusant un peu, on s'aperçoit que si le Highway HIFI Phonograph de Chrysler et CBS, doté d’une vitesse de rotation lente, permet 2 heures d’écoute (une sur chaque face du disque en vinyle), cette lecture ne se fait qu'avec des vinyles spéciaux issus d'un pressage propre à ce type d'auto-radio, et même si contrairement à la rumeur on pouvait apparemment emprunter des routes non carrossables et même des voies ferrés sans corrompre la lecture de l'auto-radio, on comprend l'échec de ce système qui ajoutait un support de plus ;-)

Il fallait aussi la voiture qui va avec, au choix une De Soto ou une Plymouth modèle 1956 de Chrysler :
























Allez savoir pourquoi mais j'aime bien la rose
;-)
















Même si Chrysler avait une stratégie originale pour l'époque, en effet ce constructeur prévoyait un branchement à nu, qui permettait d'adapter soi-même l'autoradio de son choix, hé oui ! dès 1930 on pouvait passer (déjà) quelques heures à essayer de trouver les bons fils pour brancher sa musique ;-)

Chrysler récidivera dans les années 60 avec un nouvel auto-radio lisant les 45 tours du commerce et en associant à une émission de radio, son modèle Solid Plymouth disposant de ce nouveau gadget ! Apparemment on pouvait charger jusqu' 14 45-tours à la fois !
De quoi tailler la route ;-)

mercredi 24 décembre 2008

mardi 23 décembre 2008

Alerte

Lu chez VDM :
"... Aujourd'hui, professeur des écoles en petite section, je m'aperçois que les poissons rouges de la classe ont disparu. Je questionne mes élèves. Un petit garçon me répond qu'il les a rangés... dans un des livres de la bibliothèque..."
2 possibilités :
1 / il s'agit d'un livre de la bibliothèque de l'école
ou
2/ il s'agit d'un livre de la bibliothèque municipale

Qui sera l'heureux gagnant ? (je crois qu'on peut considérer les poissons hors-jeu ;-)j'en profite pour reprendre cette illustration que j'aime beaucoup du blog de l'Ivresse du palimpseste ;-)

lundi 22 décembre 2008

dimanche

pour alimenter un peu le débat qui fait rage sur biblio-fr :
"Pour ou contre le travail le dimanche en bibliothèque"
quelques arguments historiques (et plutôt contre) trouvés chez "le petit docteur" car ce débat ne concerne pas que les bibliothèques, mais bien l'ensemble de la population :

Ce tract date de 1905 !

Et pour compléter un podcast de l'émission "2000 ans d'histoire" sur ce sujet


Et peut être le petit docteur a-t-il raison, quand il dit : " Le dimanche acquis, vous les verrez revenir dans quelques années pour nous expliquer qu'il est scandaleux de ne pas pouvoir vendre des meubles et faire ses courses la nuit. Le 24/24"

Moi qui étais convaincue de l'intérêt du travail du dimanche, j'avoue que depuis quelques temps, certains arguments me font (re)fléchir, je commence à me poser des questions, mais en même temps j'ai bien peur que tout cela ne se fasse, d'une manière ou d'une autre, et j'ai plutôt envie que cela se fasse avec nous pour limiter les dégâts et ne pas nous retrouver à travailler tous les dimanches faute d'effectifs conséquents...

dimanche 21 décembre 2008

speciale Normandie

catégorie : c'est dimanche
Et un peu de régionalisme :
un site normand pour les normands !Un peu de pub pour ce site qui m'a fait bien rire
(rien que le nom déjà que de souvenirs ;-)
:
heula !

Y'a même des cadeaux gratuits :
(voilà qui va parler aux normands ;-)

Une carte postale de saison :

samedi 20 décembre 2008

Sleevefaces encore...

Profitant de la venue d'un DJ à la bibliothèque, nous avons fait un petit tour dans ses vinyles...

.
Thierry, je te l'avais dit le trèfle sur le t-sirt, ça le fait pas !
Et au vu du sourire amusé des lecteurs (qui avaient réussi à échapper aux courses de noël ?)
Peut être cela pourrait-il être une idée d'atelier :
"Venez posez avec votre vinyle préféré"

vendredi 19 décembre 2008

(s)top(s)

On ne sait plus ou donner du top ou de la playlist en cette fin d'année, tout le monde s'y est mis, je vais donc vous épargner le mien (d'autant plus que je trouve que cette année aura été médiocre en révélation musicale)
Et me contenter de vous donner quelques liens :

- les 10 meilleures pochettes d'albums
- Les 10 albums qu'il faut avoir écoutés
- Le top des 10 meilleurs albums oubliés
- Le top des blogs (15 blogs qui ont fait cause commune pour ne faire qu'un seul top des 15 albums de l'année)
Et
- le top des groupes qui ont splitté cette année :

lundi 15 décembre 2008

les pieds dans le plat

Fière de la confiance que me font certains lecteurs, j'ai voulu faire mon possible pour répondre précisément à une question que je pensais claire, mais qui se révèle au final bien complexe...
la question était : "est-il possible de récupérer des pochettes de CD pour enrichir les notices de
catalogues sans utiliser A*** ?" que j'ai un peu transformé en :
"est-il possible de récupérer des pochettes (covers en langage bibgeek ;-) de CD sans passer par un site commercial ?"

Pour les toujours non-initiés (et vraiment courageux) qui lisent ce blog, il s'agit de savoir si il est possible d'illustrer l'écran où vous faites vos recherches en bibliothèque par des visuels de CD (oui un peu comme chez certains grands libraires en ligne ;-)
Tout de suite je me suis trouvée confrontée à 2 problèmes majeurs

La technique et le droit
(comme d'habitude diront certains;-)

La technique : je vous livre la réponse du plus geek que je connaisse, Daniel Bourrion :
"...la récupération des vignettes et autres covers via une API, c'est toujours le même principe, soit :
  • le fournisseur (genre A***) met à disposition du contenu (les vignettes, les covers) et l'API pour les récupérer
  • le "client" (en l'occurrence c'est gratos) interroge la base du fournisseur via l'API (les API se trouvent sur les sites des fournisseurs)
  • et pousse les éléments récupérés (genre vignette) là où il veut (typiquement son OPAC)
En détail, cela veut dire qu'un script repère un ISBN il va chez A*** (ou ailleurs si le site choisi propose une API). Si le script repère un ISMN il peut aller chez A*** (car il ne faut pas oublier que A*** reste le site le plus exhaustif) mais aussi aller sur un des sites, énumérés ci-dessous, éventuellement la recherche peut même se faire par mot-clé mais cela génère du "bruit"
Quelques sites de covers qui proposent un webservice (avec API) : All CD covers.com, Library thing, et Free covers.com..."
Si le script ne trouve aucune réponse il affiche une image standard de la bibliothèque (voir chez "De tout sur rien" pour envisager autre chose ;-)

Le droit :

Et là les choses se compliquent sérieusement, on retombe dans cette zone de flou ou la musique en bibliothèque erre depuis 50 ans, si l'on n'est pas juriste (et anglophone ;-) on ne comprend rien, ce qui est le cas de la majorité d'entre nous (non pas de ne rien comprendre mais de ne pas être juriste ;-)
Et donc, chacun interprète ou non et en toute bonne foi.
A mes questions j'ai donc obtenu comme réponses :
Question : "A*** en échange d'une utilisation de son service demande une citation ?"
Réponse : "Oui mais qu'en est-il de la légitimité de cette citation puisqu'A***n'a qu'un rôle de distribution...?" La question est donc posée, A*** ne s'arroge-t-il pas des prérogatives qu'aucun éditeur ou label ne lui contestera, ne sont-ce pas les leaders du marché qui imposent leur loi ? Question :"Une autre solution (légitime) pourrait être apportée par certains services incontournables que l'on paie déjà très très cher ?"
Réponse : "Il y a déjà tellement d'endroit ou l'on peut trouver des covers gratuitement, que des boîtes qui se lanceraient la-dedans se tireraient une balle dans le pied" (petite question perfide de ma part : Sauf si ils sont assurer d'avoir des clients captifs comme les bibliothèques ? ;-)
Question : "On peut très bien imaginer que du jour au lendemain A*** décide d'arrêter ce webservice ou de le faire payer ?"
Réponse : "Oui, d'ou l'intérêt de chercher des solutions alternatives : "il nous manque un service public des données enrichies .... La Bnf ?"

conclusion : Pour la technique vous faites comme vous pouvez, pour le cadre juridique vous faites comme vous voulez... Ou utiliser la technique de plus en plus fréquente du " On teste, on verra et si on nous dit quelque chose on arrêtera le webservice !"

Et réponse à la question posée : oui vous pouvez utiliser un autre webservice que celui d'A***

dimanche 14 décembre 2008

bientot

Demain, sauf interruption d'Internet ou panne de blogger, je vais certainement franchir le cap des 50 000 visiteurs
....
Qu'est-ce que je fais pouvoir faire pour fêter ça ?
Une idée ?

samedi 13 décembre 2008

Jeu vidéo en bibliothèque

Un avant-gout de l'article de Laurent sur le jeu en bibliothèque( j'adore cette photo trouvée par Laurent et extraite du Sanachie tour;-)

vendredi 12 décembre 2008

mercredi 10 décembre 2008

insignifiant

A méditer :
les salles de cinéma ont enregistré un nombre d'entrées en hausse de + 40,6 % par rapport au mois de novembre 2007 !
La part de marché du film français s'établie à 46 % depuis le début de l'année, contre 36,9 % l'an dernier.
Et la crise, les pirates ?
source Numérama

trop beau pour etre honnete...

vu chez Fredzone, un nouveau moteur de recherche dédié à la musique (aux MP3 plus précisément) :


Je me demande si les concepteurs ne viseraient pas un public dans mon genre, car le site est simple, facile et la recherche se fait ... En rose ;-)
Et ce n'est pas tout d'un clic vous pouvez ajouter ce moteur de recherche à ceux déjà présents dans votre barre de recherche Firefox... (je n'ai pas l'impression que l'on puisse faire pareil avec Deezer ?)



Il reste quand même à vérifier la réalité du contenu qui annonce un billion de titres et les possibilités réelles de téléchargement... Et de lancer le décompte avant que les foudres de la loi ne s'abattent ?

mardi 9 décembre 2008

rien que des jaloux

Coldplay à nouveau accusés de plagiat avec leur tube "viva la vida"
Sauf que cette fois l'accusation tient un peu plus la route que celle d'avoir copiée Alizée ;-)



Ils sont soupçonnés de s'être un peu trop inspiré de Joe Satriani:



Dommage, ça aurait bien rendu ce titre avec un peu plus de guitare...

dimanche 7 décembre 2008

blind test

Catégorie : c'est le WE donc un test, et plus précisément un blind-test.

Oui, je sais il en existe des milliers sur la toile, ça n'a rien d'original, mais celui-ci a de particulier que je l'ai trouvé sur le netvibes de la bibliothèque de Brest (je connais des bretonnes qui vont encore pouvoir crâner ;-)
Ce quizz a donc été créé par une bibliothèque à l'intention de ses usagers,
Il est aux couleurs de Noël puisque les questions portent sur ce thème, les questions sont très très simples, tellement simples, que j'ai quand même trouvé le moyen de faire deux fautes (bon faut dire aussi qu'ils sont pas sympas à Brest si on donne une mauvaise réponse on vous retire un point, donc le mieux si on hésite c'est de ne pas répondre, genre "si tu sais pas, tu dis pas ;-)
En tout cas, voilà un nouvel exemple de médiation ludique et pas cher !

samedi 6 décembre 2008

Je l'ai retrouvé

Catégorie : déjà vue (mais on ne s'en lasse pas...)
J'avais vu ce type danser, il y a déjà longtemps et je n'arrivais pas à retrouver la vidéo, voilà c'est fait, sauf qu'entre temps il a continué son tour du monde et a l'air d'être devenu très populaire :

vendredi 5 décembre 2008

vinyles

Ou l'on reparle (encore) du retour du vinyle, (qui au passage fête ses 60 ans !)
Pour nous qui cherchons comment amener cette génération de la dématérialisation dans nos bibliothèques, voilà peut être une des solutions, l'article cité ci-dessus précise « Ces gamins passent d'une consommation de musique désordonnée sur Internet à l'achat de grands classiques en 33 tours : Led Zeppelin, les Stones, Dylan, Neil Young ou AC/DC ont leurs faveurs. Et puis ils sont contents de remettre les pieds chez un disquaire, après avoir passé des heures derrière un ordinateur. » Certes ce n'est qu'un témoignage, le vinyle ne remplacera pas le CD et encore moins le numérique, mais même s'il ne concerne qu'un public de niche, on peut quand même se poser la question, et on va dire que je me répète, mais ça donne envie de remettre les vinyles en circulation dans les bibliothèques non ?
Un autre élémentqui pourrait favoriser du vinyle c'est le matériel.
A première vue cette platine a un air insignifiant, oui sauf qu'elle gomme les défaults que l'on pouvait reprocher au vinyle : se lever pour changer de face, se lever à nouveau pour sauter un morceau... Cette platine permet tout cela, il est précisé aussi que la lecture se fait par un laser et donc ... Fini le dernier défaut rédhibitoire : plus d'usure !

En fait, oui, il y a encore un gros défaut : le prix 9 000 € !
Ca fait encore très cher même pour le père Noël

mercredi 3 décembre 2008

Interlude

Encore une nouvelle façon de recycler de vieux vinyles (même si c'est de plus en plus déconseillé, vu le grand retour de ce support avec le dernier exemple en date et la sortie de la rétrospective Gainsbourg en CD, DVD et vinyles ! ;-)



Création de l'artiste Paul Villinski

Trouvé sur le site : Fabrik project

mardi 2 décembre 2008

conférence et quizz

Aujourd'hui, j'ai eu la chance d'assister à une conférence donnée par
Et c'était bien, car c'est quand même plus agréable quand on a l'auteur sous les yeux qui présente son diaporama... Sauf que je n'ai pas eu le droit de participer au jeu des questions-réponses qu'il posait à l'auditoire, dont je faisais pourtant partie ! (Oui vous avez bien lu ! soi-disant que j'étais hors-jeu ! Pour une fois que je pouvais être bonne élève, ça ne m'est pas arrivée si souvent que cela dans ma vie ;-)
Alors je me suis vengée sur ce nouveau quizz, ou personne ne m'a interdit de répondre aux question ! NA !
Vous aussi vous pouvez jouer :

il suffit de saisir un pseudo et de cliquer sur "start quizz"

Votre score est minable ?
Je vous invite à jeter un oeil sur le diaporama de la conférence ou une partie des réponses se trouve...
Vous avez fait un super score ?
Je vous invite aussi à jeter un coup d'oeil sur le diaporama qui contient plus que les réponses au quizz ;-)

lundi 1 décembre 2008

le chainon manquant

Et si on commençait par le début ?
En rendant nos OPAC un peu plus interactifs par exemple ? (pour les non-thécaires qui me lisent, il s'agit des écrans ou l'on cherche un livre et qu'après avoir cherché on n'a toujours pas trouvé ;-)
Donc comment rendre attractifs ces catalogues que personne n'utilise à part les bibliothécaires ?
C'est une idée qui m'est venue en tombant sur le programme des concerts d'une salle voisine, ils ont eu l'idée, que je trouve géniale, d'associer à leurs présentation papier des artistes programmés dans la salle, un petit code-barre qui fait, que si l'on se rend dans la grande surface culturelle connue la plus proche, en passant ce code-barres devant une borne, on peut écouter l'artiste programmé.

Rien d'extraordinaire me direz-vous, pour eux non mais pour nous oui !
Imaginez : en bibliothèque, nous sommes assez prolixes en bibliographies en tout genre, si on faisait de même et que l'on imprime un petit code-barre sous chacun des articles présentés dans ces fameuses bibliographies ? Les usagers pourraient avec cette bibliographie en mains et en la bippant à un lecteur de code-barres relié à un OPAC, écouter les disques sélectionnés sur la discographie (des chansons de la mer par exemple ;-)
Qui peut le plus ... : un usager trouve un livre en rayon, il hésite ? Hop il le bippe et a accès à un résumé ou une critique faite par un bibliothécaire (comme les étiquettes chez le Bibliobsédé) voire même, une chronique sonore ?

Je suis encore en train de rêver ?