mercredi 29 avril 2009

Paris 2009 (part II)

Un sujet important et d'actualité a été évoqué pendant ces rencontres :

DADVSI, HADOPI, droits voisins, ... :
Le cadre juridique de l'action des bibliothèques

musicales aujourd'hui
Avec Gilles Verken, avocat au barreau de Paris, Bruno Anatrella, juriste au cabinet Pierrat (j'aurais bien aimé voir Emmanuel Pierrat en vrai, vous savez c'est celui qui a écrit ce livre ;-), Michèle Battitsti, responsable de la veille juridique à l'ADBS, un représentant (dont j'ai oublié le nom ;-( de la SACEM-SRDM, une représentante de l'ADAMI et un représentant du SNEP , le tout modéré par Yves Alix qu'on ne présente plus.
Ce qu'il s'est dit pendant cette table ronde ? Beaucoup de choses que l'on savait déjà et que vous pouvez réécouter ici.
Mais ce qui m'a marqué c'est cette volonté de dédramatiser la situation, je ne m'attendais vraiment pas à ce que l'on nous incite à passer outre une loi qui a pour résultats un système confus...
On a plusieurs fois parlé de gestion collective des droits pour l'ensemble des bibliothèques à la manière d'un consortium comme CAREL ou COUPERIN
J'aurais tendance à penser que ces experts considèrent que la balle est dans notre camp et qu'ils attendent de nous des propositions !
Un des intervenants a quand même conclu par un
"osez, osez Joséphine !
(C'est lui aussi qui avait un sticker des Bérus sur son labtop ;-)
Oui vous ne rêvez pas comme le signale Discobloguons, ils nous considèrent comme une force de lobbying !!!!

[MAJ]Entre-temps, la loi Hadopi a quand même été votée par les députés présents ce jour-là (au nombre de 16, c'est dire l'intérêt porté à cette loi dont les opposants sont qualifiés de bobos-geeks)
[reMAJ] >Pour finalement être rejetée au Sénat faute de votants...

mardi 28 avril 2009

vendredi 24 avril 2009

histoire de pied

Oui je sais j'avais dit que je ne me connecterai pas et en profiterai pour me désintoxiquer, mais je croise un cybercafé sur ma route plusieurs fois par jour (la route : chemin pour aller de la chambre à la piscine ;-)
J'aurais donc résisté dimanche, lundi, mardi, mercredi, jeudi et jusqu'à ce soir ! C'est pas si mal quand même ?

Les vacances ont plutôt bien démarré : des le premier jour coups de soleil et petit orteil cassé (comment je sais qu'il est cassé sans être aller voir un docteur ? A cause de l'angle à 45° qu'il faisait avec le reste du pied ;-(

Bon, fin des doléances, aujourd'hui visite d'Ephèse (en boîtant) et un peu de bibliotourisme sur ce site ou se trouvent les restes de la 3e bibliothèque la plus importante de l'Antiquité après Alexandrie et Pergame (à vérifier)

Les ruines sont intéressantes, mais la petite histoire pas mal non plus, le guide (un turc d'origine normande ;-) nous a expliqué qu'un passage souterrain reliait la bibliothèque à la maison close située à proximité !

La bibliothèque servant d'alibi : « Chérie ! Ne m'attends pas ce soir, demain j'ai une joute oratoire avec Caius devant la plèbe, je vais réviser mon Cicéron à la bibliothèque, elle fait nocturne ce soir ! »

Un argument à garder sous le coude, pour les opposants aux ouvertures nocturnes des bibliothèques ? ;-)

Le graffiti de pied grec ci-dessous reconnaissable à un des orteils plus longs

aurait servi à indiquer aux marins arrivant à Ephèse la direction de la maison close, : « un peu plus loin sur votre gauche... » D'ou l'expression « prendre son pied », « c'est le pied » ? (dixit le guide)

Incroyable hasard : je suis en train de lire un livre qui s'appelle « Shoe addict » !


dimanche 19 avril 2009

pause

Quand vous lirez ce post, je serais arrivée en Turquie (enfin si tout va bien ;-)
Hé oui, je suis enfin en vacances, ça commençait à faire long depuis le mois de juillet !
Je devrais me réjouir, mais j'ai vérifié : pas de connexion !
Cela signifie donc décrochage total ! il va falloir abandonner l'écran, les copains virtuels et se réhabituer à une vie, que beaucoup considèrent comme normale ! Gloups ! enfin bon je ne vais pas me plaindre d'être obligée d'aller à la plage (même si j'aime pas le sable ;-( de devoir aller me promener, de sentir le soleil vous crâmer votre peau blafarde de plus en plus habituée à la lumière de l'écran... Oui je dis n'importe quoi ! Mais comme j'ai déjà du le dire le décrochage est à chaque fois plus dur ! (J'emmène quand même l'eeepc, on ne sait jamais ;-)
Retour prévu vers le 26 avril...
Bonnes vacances à vous si vous en prenez et sinon... Bon courage :-)


vendredi 17 avril 2009

Paris 2009 (part I)

Voici enfin le compte-rendu des rencontres des bibliothécaires musicaux ! (part I)
Tout d'abord un peu de off : L'hôtel ! Super ! une adresse à conserver qui nous fût conseillée par une parisienne : une chambre avec duplex et un jacuzzi ! (Si si je vous jure !)
Même qu'il y avait de la lumière dans la baignoire qui changeait de couleur, et encore, il parait que nous n'avions qu'une modeste chambre, des gens plus importants bénéficiaient d'une chambre que la propriétaire du lieu a qualifié de chambre psychédélique-orientale, avec parait-il, un immense jacuzzi !
Bon ceci dit on n'en a pas vraiment profité, car les journées lors des rencontres sont de véritables marathons ! Entre les conférences et les soirées passées à chercher nos collègues catalans ou bretons (dans des endroits louches ;-)
Merci à eux, quand même, car je n'avais pas du fréquenter de lieux aussi undergrounds depuis mes années estudiantines.
Le premier jour se déroulait à la BNF, un peu perdus dans cette immensité de la BNF qui ne favorise guère les contacts, d'autant que les sujets étaient un peu pointus... En plus, impossible de twitter car le réseau de ma clef 3G ne passait pas et bien sur pas de wi-fi dans l'amphi ;-)

Le 2e jour avait lieu à la cité de la musique, un peu plus à échelle humaine, sauf quand comme moi on trouve le moyen de se perdre et d'arriver avec une 1/2 heure de retard ! Un peu stressant quand c'est le jour même ou l'on doit intervenir sur les réseaux sociaux (j'avais l'honneur de remplacer au pied levé Xavier Galaup empêché)
Malheureusement mon PC m'ayant laché, j'avais préparé mon powerpoint avec open office, que n'a pas reconnu le PC servant aux intervenants, certes il y avait du réseau à la cité de la musique mais pas de logiciels libres !
Imaginez-vous devant la crème des bibliothécaires musicaux et dans l'impossibilité d'ouvrir votre document de présentation, avec à chaque fois les "ooooh" déçus à chaque nouvel échec d'ouverture du power-point !
Heureusement l'eeepc m'a sauvé, je me suis retrouvée dos à l'écran ou se déroulait mon powerpoint, normal ?Ooui quand on a un retour écran devant soi ! Je ne vais pas me plaindre car les participants à cette table ronde ont vraiment bien assurés et présentés leurs actions avec enthousiasme.
Ce dernier jour a été conclu par un concert d'orgue, que nous avons eu la surprise de voir apparaître derrière l'écran !
Ces rencontres étaient l'occasion de fêter les 20 ans de l'ACIM, je vous rassure pas de gros gâteau d'anniversaire avec un bibliothécaire caché dedans ! (comment ça dommage ?;-)


à suivre...

jeudi 16 avril 2009

twit, twit et re-twit

Désolée ce post va être incompréhensible pour les non-twitters, mais je ne pouvais pas le publier sur Twitter en moins de 140 caractères (taille normalisé d'un tweet* ;-) j'ai donc choisi le blog pour exprimer mon mécontentement (à l'attention des non-twitters plutôt que de lire ce post lisez donc ceci )



Twitter a pris beaucoup d'importance, ces derniers temps, dans ma vie numérique, d'ailleurs, comme certains je commence à me demander, si il n'est pas en train de devenir ma principale source d'information...
Sauf que cette veille documentaire est de plus en plus polluée. En effet, il se développe depuis un certain temps un phénomène horripilant sur Twitter, comme cela s'est passé avec Wikio et ses pù*$^ù* de classements qui pourrissent la blogosphère et poussent les blogueurs à faire du chiffre pour être bien classés, quitte à dénigrer ce classement dés qu'il leur est défavorable !

Ce phénomène est lié, je pense au développement de Twitter, qui s'accompagne inexorablement de ces classements, dernièrement j'ai d'ailleurs reçu un tweet m'annonçant que j'avais gagné 20 places dans le classement Twitter. Pour qui, pour quoi, j'en sais rien et je m'en contref... Ce qui n'est pas le cas de tout le monde car, si j'ai bien compris, (mais je suppose que ceux qui suivent ça de près pourront apporter des éclaircissements ;-) pour être bien classé certains critères sont pris en compte et servent même à indiquer si vous êtes de vilains twitters autistes,
ce critère c'est le RT !
kezako le RT ? C'est le re-tweet ! Je développe : un twitter twitte un tweet q'un autre twitter re-twitte, d'ou le RT (comment ça vous n'avez rien compris ? Essayez en remplaçant twitte par schtroumpfe ?)
Au début c'était sympa, ça faisait comme certains l'avaient qualifié un effet d'écho ! Et ça partait d'un bon sentiment, celui de faire partager ses découvertes. Mais très vite c'est devenu insupportable, la communauté étant quand même restreinte, beaucoup d'entre nous suivent les mêmes twitters et ont donc déjà eu l'info. Il arrive d'avoir jusqu'à 5 fois le même tweet, avec à chaque RT le nom de la personne qui s'ajoute au tweet d'origine, finissant par le rendre incompréhensible, surtout quand certains re-twittent leurs propres tweets, repris par d'autres ! Tout cela pour accroître la popularité du twitter et par là-même obtenir un meilleur classement ?

J'en ai ras le bol de cette course aux RT ! J'ai donc pris la décision, et je sais que je ne suis pas la seule et aussi que tout le monde s'en fout ;-), de supprimer tout ce qui me polluera et me fera perdre l'intérêt que je porte à Twitter.
Je veux bien papoter, échanger au tour de la machine à café, mais je veux choisir avec qui et ne pas subir ! Quitte à passer pour une râleuse autiste et associable ;-)

*: sur Twitter (de l'anglais "gazouiller"), il y a des twitters (internautes qui gazouillent) et qui produisent des tweets (et non twits : qui désignent chez nos amis québécois : des personnes qui ne méritent aucune considération ;-)

mardi 14 avril 2009

sleevefaces

Une nouvelle fournée de Sleeveface :-)



Mink de Ville plait toujours autant :











Et d'autres à suivre...

lundi 13 avril 2009

un peu d'histoire

Hier c'était le jour des lapins...
Alors pour changer, aujourd'hui celui des souris :



qui a fêté ses 40 ans en fin d'année !
Enfin peut être car certains situent sa naissance en 1963 et d'autres en 1968 !
Cependant tout le monde tombe d'accord pour dire que son inventeur
est Douglas Engelbart et non Apple ou Xerox
(C'est en cherchant une souris pour mon eeepc que je me suis rendue compte que cet anniversaire etait un peu passé inaperçu)

On a presque tous, eu entre les doigts, ce modèle :


Et pourtant comme pour le CD on annonce la fin de la souris d'ici à 5 ans !

Quelques souris originales
(pour lesquelles j'ai hésité ;-):



Et pas toujours de très bon goût
(et encore je vous ai epargné la photo de la vraie sourie transformée...


Evidemment j'aime bien celle-ci ;-)
(Même si la forme aurait pu être un peu plus en rondeur)


La souris au fil du temps

samedi 11 avril 2009

alors on en est ou ?

Fred Cavazza propose un panorama des media sociaux qui résume bien la situation actuelle :
Dans son article vous trouverez tous les liens qui vont bien

jeudi 9 avril 2009

groupe pop-up

Encore une nouvelle vidéo cette fois trouvée par Callyrhoé (merci ;-)
Il s'agit d'un groupe écossais shitdisco

mercredi 8 avril 2009

tout ça c'est de la faute à Marlon Brando

et à James Dean qui nous ont fait aimer les mauvais garçons !
Et donc, à propos de mauvais garçon, le retour d'Eminem dans un clip plutôt bien fichu, je vous laisse découvrir :

mardi 7 avril 2009

bibliotourisme

Dans le cadre des rencontres de l'ACIM (oui je sais je n'ai toujours pas fait le compte-rendu ;-) des visites de bibliothèques étaient organisées
.
J'ai ainsi pu voir la bibliothèque François Truffaut, située en plein coeur du forum des halles à Paris et entièrement dédiée au cinéma (c'est la première fois que je visite une bibliothèque qui ne développe qu'une seule classe de la Dewey, les 79... ;-) Je me demande d'ailleurs quel effet ça fait sur les usagers de voir un classement qui démarre directement à 7 et n'en sort quasiment jamais, bon je dis ça je dis rien.... Parce que
cette bibliothèque (en dehors de l'impresssion de claustrophobie due au confinement dans le énième sous-sol des halles) est une bibliothèque qui a choisi LA couleur : rose, pink, rosa,...

Et j'aime le rose ! Ca ne se voit pas trop sur le blog mais il paraitrait que ça se voit dans mes tenues d'après certains ;-)

Plus sérieusement la bibliothèque François Truffaut c'est :

-8000 DVD en prêt et 2000 en consultation sur place
- 12 postes de consultation
- Prêt en RFID
- Mardi au dimanche de 12h à 19h

Mais c'est aussi :

- 8000 prêt depuis son ouverture en janvier (malgré les 61€ d'inscription que je trouve pour le moins dissuasif !)
- Des retours manuels, avec environ 400 DVD par jour et une verification devant l'usager de l'état du DVD (gloups !)

Et la vidéo toute pourrie qui va bien :

dimanche 5 avril 2009

Pirate...

Trouvé dans une BD qu'on m'avait demandé de lire pour savoir si on la classait chez les enfants ou les adultes ;-)
Je trouve cela révélateur de pratiques devenues des usages ;-)
planche extraite de cette série : "les nombrils"

jeudi 2 avril 2009

pop-up

De vieilles encyclopédies dont vous cherchez à vous débarrasser ?



Et rien à voir
mais un magazine rare et exceptionnel :

mercredi 1 avril 2009

quizz

Une autre forme de sleeveface ?
Découverte à l'occasion d'un quizz sur ce site intéressant (mais pas très intuitif) :
The quietus
Magazine en ligne spécialisé dans la culture rock
Le principe 1 ou 2 etudiants du conservatoire parisien du mime contemporain et de la danse interprétative tentent de vous faire deviner le titre d'un album mythique en mimant la pochette.
C'est dommage que parfois donner le nom de l'artiste ne suffise à la réponse car le jeu est vraiment difficile
(ok j'ai fait un score minable et j'essaie de me trouver des excuses ;-)
à vous de jouer...
Related Posts with Thumbnails