lundi 29 juin 2009

calendrier des PTT



il en reste encore un à donner :-)

rock dans tous ses états (fin)

Ca y est l'édition 2009 du "rock dans tous ses états" s'est achevée.
Et si cette année, il n'y avait pas de têtes d'affiches réellement accrocheuses, nous avons eu droit à un festival de qualité qui a retrouvé toute sa convivialité.
Peut être parce que comme les bibliothécaires présents j'avoue un net penchant pour le rock dans tous ses états : J'ai dénombré pas moins de 7 bibliothécaires dans les trois premiers rangs lors du set de "Zone Libre" :-)

Et indécrottables que nous sommes, nonobstant Tryo, nous nous sommes retrouvés pour boire un verre et discuter de la profession ;-)

Et c'est avec impatience que cette année j'attendrai l'édition 2010 :-)


PS : dans ce diaporama se trouve la photo d'un groupe qui voulait appraraître sur la toile, si ils se reconnaissent je tiens la photo à leur disposition ;-)

dimanche 28 juin 2009

c'est dimanche

Une raison de plus pour utiliser Twitter, même si les principes énoncés dans cette vidéo restent valables non seulement sur le net mais aussi dans la vraie vie :-)

samedi 27 juin 2009

#rdse09

En bref avant d'y retourner :
il fait beau, la musique est bonne avec un retour à une disposition des scènes plus conviviales et un son de qualité. On peut saluer aussi le retour de la "Papamobile" et d'une vraie scène locale.
Je suis avec des amis, je fais joujou avec mon nouvel appareil photo : le bonheur !



Et sur ce je repars...

vendredi 26 juin 2009

rock dans tous ses états

Et voilà, c'est reparti comme chaque année pour deux jours de beau temps et de bonne musique
(enfin j'espère pour la musique, parce que pour le beau temps c'est évident ;-)


Pour voir la programmation : c'est par là
pour écouter la programmation c'est par ici !

Cette année, je sais déjà que même si j'ai un nouvel appareil photo bien plus performant une chose va me manquer :
Twitter cet évènement en live !

D'ailleurs, ce serait bien si l'organisation de ce festival se penchait sérieusement sur ce media !

mercredi 24 juin 2009

retour sur la twittparty

Hier soir nous nous sommes donc retrouvés autour d'un verre (surtout des mojitos ;-) entre twitters rouennais (au plus fort de la soirée nous avons été jusqu'à 25 !)



J'avoue que j'appréhendais cette soirée : rencontrer des gens que l'on ne connait que virtuellement est un toujours un peu angoissant ? Mais d'autres timides ont fait l'effort, comme quoi ! Alors qu'on ne vienne pas me dire après qu'Internet empêchent la vraie vie, bla bla...
Très vite l'ambiance s'est installée et j'ai parfois eu l'impression de retrouver des vieux
copains...


Ce que je retiens de cette soirée :

-2 eeepc, 2 autres petits portables, un joli portable Acer (j'ai le même ;-) et beaucoup de téléphones hi-tech, notamment le dernier HTC, qu'une twitteuse n'arrivant pas à l'ouvrir, s'est entendue dire par une voix masculine "ça s'ouvre c'est comme un poudrier" et comme de fait elle a aussitôt réussi à l'ouvrir ;-)
-l'honneur est sauf la gente féminine était fort bien représentée et sur les 6 filles présentes il y avait quand même 4 pros de l'info-doc :-)
- il y avait 2 couples twitters, comme quoi on peut non seulement vivre ensemble mais en plus communiquer aussi sur Twitter !
- la prochaine fois il faudra trouver un hashtag plus court : #twittpartyrouen c'est trop long après un Mojito et tout le monde n'a pas l'air de manier avec dextérité le copier/coller : bin oui on peut être twitter et paléomigrants (ça va en rassurer quelques uns ;-)
- Quasiment pas de photos, bien que beaucoup avait leur appareil : la gestion de l'identité numérique est passée par là (pas grave la prochaine fois on fera un atelier sleevefaces ;-)
- Tout y est passé : FaceBook, copains d'avants, les forums et tout et tout, tout ça pour en arriver à la conclusion que Twitter c'est mieux, des conversations parfois dignes du café du commerce (et tant mieux, ça fait du bien ;-)




Mais rien ne remplace le petit carnet à spirales pour noter la liste des twitters présents !
que je retrouverais avec plaisir lors d'une prochaine rencontre...

samedi 20 juin 2009

une bib sur le site de culture.gouv.fr

Pour étoffer quelques argumentaires, je suis partie à la recherche de prescriptions, quotas officiels, ... appelez ça comme vous voudrez, comme il en existe pour les livres (en bibliothécais : documents imprimés) concernant la musique en bibliothèque. Dans un premier temps je n'ai rien trouvé (ce qui révèle une fois de plus, combien la musique n'a toujours pas trouvée sa légitimité ?)
Après un appel lancé sur la liste discothécaires-fr, ou quelques uns m'ont répondu (merci à eux) et au modérateur de la liste qui m'a indiqué que je pourrais, peut être, en recoupant certains chiffres de la DLL (ex direction du livre et de la lecture, devenue depuis une nébuleuse dans un trou noir) arriver à quelque chose.

Munie du mail envoyé par ce modérateur (merci Mediamus ;-) que j'avais imprimé pour l'occasion, car je peux vous garantir que pour retrouver son chemin sur le site du ministère il faut bien ça, faites donc le test : essayer de retrouver les chiffres d'une commune sans suivre la procédure ci-dessous.
Une fois sur le site, il vous faudra donc trouver :

Le ministère >
La DLL >
Centre de documentation >
Données d'activités des bibliothèques territoriales >
Données brutes géographiques >
Bibliothèques municipales : statistiques 2000-2007


Arrivé à cette étape on vous propose : "d'ouvrir ces fichiers directement à partir d'un logiciel équipé d'un tableur après avoir enregistré la page html sur votre disque dur"
Ceci après avoir cliqué sur la région de votre choix, et sauf erreur de ma part sans possibilité d'avoir des chiffres autrement que classés de cette façon (pas pratique pour comparer une ville d'une certaine importance avec d'autres de la même importance mais situées dans d'autres régions)

Donc vous faites comme il est dit et vous enregistrez la page html, et si vous n'etes pas un pro c'est là que les ennuis commencent/continuent : il faut comprendre (ce qui dans mon cas a bien du prendre 5 min) que pour enregistrer une page html, le plus simple est de faire un clic droit sur la page puis cliquer sur "enregistrer sous". Voilà vous avez un fichier nommé par exemple "haute-Normandie 76"


Bien sur le premier geste pour ouvrir ce fichier est de faire un double-clic sur l'icône. Malheur, surtout pas ! Car s'ouvre votre navigateur qui vous ramène à ce que vous pensez être le point de départ.
En fait, il faut à nouveau un clic droit et cette fois choisir "ouvrir avec" puis choisir dans la liste "excel"à , ou "scalc" si vous n'avez pas de chance. En effet les tableaux de la DLL sont plutôt mieux récupérés avec "excel", leur version de tableur ne doit pas être des plus récentes ou alors il s'agit d'un modèle rare ?
A partir de là on ne peut plus que vous souhaiter bon courage pour la récupération et la mise en forme de vos données, pour certains cependant le chemin de croix va s'arrêter là.
Pour d'autres qui auront envie d'avoir des chiffres un peu plus probants et parce que parmi les nombreux chiffres présents sur le site il y a aussi des synthèses fort intéressantes et que vous aimeriez exploiter :
Las ! vous êtes perdus ! Cette synthèse : un fichier PDF qui va commencer par ralentir ou planter Fire Fox, puis vous confrontera au problème :
comment extraire un tableau d'un document en PDF ?
Oui, il y a la copie d'écran avec tout autour plein d'éléments dont vous ne voulez pas, oui vous pouvez, bien sur, l'enregistrer dans Paint et faire quelques modifications. Vous pouvez aussi comme le suggérait un collègue imprimer et sortir les ciseaux pour ensuite faire du collage...
Pour ma part j'ai fait le choix d'attendre de rentrer chez moi pour utiliser l"outil capture" de Vista, un utilitaire qui vous permet de faire des sélections de ce que souhaitez réellement conserver sur l'écran. Evidemment vous n'aurez qu'une "photo" de ce tableau et l'impossibilité d'y apporter des modifications de textes ou de chiffres, à moins de tenter un logiciel de conversion... !
Mais à ce stade, cela relève du fantasme pur !
Pour rappel il ne s'agissait que de récupérer quelques chiffres pouvant donner une indication sur le rapport des collections entre musique/livres par habitants !


vendredi 19 juin 2009

twittparty



Twitters rouennais
Si cela vous tente
nous pouvons nous retrouver autour d'un verre
pour gazouiller IRL
ce sera le mardi 23 à 19h30 aux trois-pièces
Bonne humeur et decontraction de rigueur
au plaisir de vous rencontrer en vrai :-)


PS : vous pouvez éventuellement signaler votre présence en commentaires
pour éviter l'effet flashmob et nous permettre de prévenir le patron du trois-pièces ;-)

jeudi 18 juin 2009

le panier de la menagere en colere

Je profite de l'audience de ce blog pour pousser un coup de gueule...

J'ai lu, il y a peu, un article dans "Que choisir" sur une autorisation permettant aux fabricants de modifier le poids de certains produits alimentaires vendus depuis des années dans le même conditionnement.
Il s'agit de produits de base : On pourra dorénavant vous vendre 950 ml de lait au lieu d'un litre ou encore 1 plaquette de beurre qui ne fera peut être que 240g ou moins encore.
Certes on avait déjà constaté que les yoghourts avaient été reconditionnés et pesaient désormais moins lourds dans le panier mais un peu plus lourd le porte-monnaie.
Mais cette fois, il va falloir modifier l'énoncé de la liste des courses :
1 l de lait = 950 ml
1/2 livre de beurre = 225 g
(ça va être pratique à expliquer aux générations Y et Z , surtout Y qui a déjà du mal avec les maths)
Je me demandais aussi comment les fabricants allaient réussir à faire passer la chose, c'était sans compter sur l'imagination marketing et je viens d'en avoir un bel exemple que je situe dans la catégorie arnaque :
La glace (bin oui en Normandie même s'il fait pas beau on a parfois envie de manger des glaces pour faire comme s'il faisait beau et qu'on aurait trop chaud ;-) habituellement conditionnée en bac de 1L, là voici, chez une grande marque qui commence par un N et que l'on associait autrefois à du lait concentré et dont les produits portaient l'image d'une femme versant du lait d'après un tableau de Vermeer, dorénavant présentée en bacs de 900 ml, dans des paquets en carton (comme ça en même temps on a bonne conscience : le plastique beurkkk ! le carton biennn ! (en plus ça doit être recyclable se dit la ménagère)) sauf que dès la première utilisation le couvercle lui, toujours en plastique, ne tient plus sur le bac en carton ! Un parfum choisi, qui était en l'occurrence vanille/chocolat fondant, absolument médiocre ! Et un prix dont l'évocation frise l'indécence

Certes, c'est un détail sans beaucoup d'importance mais qui signifie que dorénavant pour pouvoir comparer, il faudra pouvoir lire les prix au kg, prix indiqués sur ces étiquettes fixes et illisibles en face, normalement, de chaque produit (oui la ménagère est coquette et rechigne à faire ses courses avec ses lunettes au bout du nez ;-)
Ca m'énerve et ce qui m'énerve encore plus que tout :

C'est que l'on prenne la ménagère de moins de 50 ans pour une abrutie !

Voilà c'est dit !

mercredi 17 juin 2009

recyclage et decadence

Des symboles de l'enfance

de Chloe Ruchon


d'autres princesses déchues :

Ils NE vecurent PAS heureux et eurent beaucoup d'enfants
par Dina Goldstein

mardi 16 juin 2009

un peu de serieux

Une des conséquences des congrès comme celui de l'ABF c'est que l'on y rencontre toutes sortes de personnes et souvent des personnes fort intéressantes.
C'est ainsi que j'ai pu mettre un visage sur des twitteurs, des blogueurs... Et découvrir quelques unes de leurs activités comme c'est le cas pour Thomas auteur de ce slide "panorama des blogs de bibliothèques en France" : tour d'horizon très complet puisqu'il évoque les différentes plateformes de blogs, mais aussi des outils spécialisés comme les moteurs de recherches, les agrégateurs et plein d'autres services 2.0 :

lundi 15 juin 2009

un peu, beaucoup, passionnément... à l'Ouest


Enseignants,
Si vous trouvez dans les copies de vos élèves des indications erronées quant à la localisation de la capitale normande : Rouen, et surtout si vous le remarquez, ne leur en veuillez pas il s'agit là d'un acte (j'avais mis terroriste et puis je me suis dit qu'en ce moment cela pourrait être dangereux ;-) donc; il s'agit là d'une blague, de fort mauvais goût, je vous l'accorde.
Suite à un désaccord : un collègue est allé vérifié la localisation de Rouen dans Wikipedia et comme cette localisation ne lui convenait pas il l'a modifié :

Dorénavant Rouen ne se trouve plus l'Ouest mais au Nord de la France !


Et ce que je trouve inquiétant c'est que cela dure depuis plusieurs jours déjà, sans que personne n'ait rectifié. J'ai bien tenté de rétablir la vérité sauf que Wikipedia ne m'y a pas autorisé ! Un comble ?
Combien de copier-coller va-t-il falloir avant que que quelqu'un ne se rende compte ?
Combien de légendes vont perdurer et marquer les esprits : Rouen dans le Nord, le brouillard et sous la pluie (bon d'accord pour la pluie c'est un peu vrai)



Et le tourisme ? Hein ? on y pense un peu ? Imaginez le potentiel perdu :
" - Chérie, et si on allait à Rouen pendant les vacances ?
- attends je cherche sur G... (wikipedi 3e resultat)
- Ca va pas ! C'est dans le Nord, on va pas aller passer des vacances d'été dans le Nord !
- T'as raison, déjà qu'ils ont brûlé la pauvre Jeanne d'Arc et si ça se trouve ils parlent pas comme nous !
- Oui il parait que quand tu leur demandes un truc ils te répondent "p'têt bin qu'oui, p'têt bin qu'non" ça risque de pas être pratique si on est perdus et qu'on cherche notre route...
- j'ai même entendu dire qu'ils sont tellement radins que quand un enfant nait il le lance au plafond et si il reste accroché c'est qu'il est normand parce qu'il a les doigts suffisamment crochus pour rester suspendu !
- Et ceux qui tombent ?
- Pas grave, c'etait pas des vrais !
- ..."

J'arrête avec les clichés, et plus sérieusement, je propose la création d'un comité de vigilance normand sur Wikipedia (et sur le net?), afin de garantir la réputation de notre superbe région !


Ces visuels ont été empruntés à l'excellent site "Heula"

dimanche 14 juin 2009

ABF

Après 3 jours passés au grand haka des bibliothécaires, vient le temps des compte-rendus et le traditionnel compte-rendu non officiel :


Pendant ces trois jours je participais avec les autres membres du groupe des bibliothécaires hybrides au stand "bibliolab". Dont nous aurons l'occasion de reparler d'ici peu, un des exercices de ce stand est de présenter aux collègues les outils web 2.0 qui peuvent faciliter leur travail, leur veille documentaire, ...
Si l'année dernière la demande tournait beaucoup autour des fils RSS et des agrégateurs, cette année la demande a clairement porté sur Twitter !



Je m'aperçois aussi que nous devenons de plus en plus geeks, j'ai dénombré : 2 Iphones, 2 eeepc, un autre petit netbook, 4 portables (dont un très joli couleur sable) 2 macbook. tout le monde avec des T-shirts qui commencent à se froisser au bout de quelques jours, des miettes et divers restants alimentaires traînants un peu partout et à proximité des PC, une "pétaudière" de fils qui m'a fait croire que je chargeais mon eeepc alors que celui-ci était branché sur une multiprise elle-même non branchée, et qui m'a valu le lendemain les foudres des geeks présents quand pour tester la multiprise ou j'avais à nouveau branché l'eepc, j'ai appuyé sur le bouton on/off et ainsi éteint sans prévenir tous les PC du stand !

Nous avons aussi vécu des moments forts et exceptionnels :

- Nous avons assisté à une séquence : "Biblio-fr existe en vrai dans la vraie vie"Absolument terrible !
- J'ai rencontré en vrai "Affordance" et "Vagabondages" :-)
- A chaque fois que je me deplaçais sur le congrès je passais sur le stand de "je ne sais plus quel fournisseur" pour manger une fraise Tagada, ce qui me faisait parfois faire quleques détours
- Un jour je suis partie aux toilettes et suis revenue avec un crayon, des marque-pages, l'info que la "Librairie Mollat" met ses conférences en podcast sur son site, un cannelé (excellent), fière de moi mais finalement ridicule par rapport aux autres collègues qui ramenaient des sacs, voire même des éventails ! Et je ne vous parle pas des macarons...

- J'ai appris qu'une bibliothécaire va peut être modifier ses vacances sous la pression de ses enfants pour adopter un chat (Allez Charlotte ils sont trop mignons et puis la Normandie est une si belle région ;-)
- Les blogades ont été un nouveau moment de découvertes, merci à Bibenfolie qui a trouvé un bar juste à coté du magasin Louboutin (heureusement fermé ;-)


J'ai fait la connaissance d'un homme incroyable : Alain Pierrot, en compagnie duquel vous ne pouvez pas penser que le web rend idiot ! Avec d'autres j'ai pu me remémorer mes souvenirs d'ado : AC/DC bien sur, mais aussi Harmonium ou encore Barclay James Harvest et le fameux "Berlin"... Oui, il vaut mieux que j'arrête là l'énumération ;-)

Bref que du bonheur, même si au bout de 3 jours la fatigue commençait à se faire sentir !


une erreur s'est glissée dans cette photo saurez-vous la retrouver ?

mercredi 10 juin 2009

Les zybrides seront au congrès de l'ABF

Tout comme l'année dernière, mais un peu plus nombreux :

le groupe bibliothèques hybrides

de l'ABF sera sur le stand de l'ABF

au Congrès annuel qui se tiendra à Paris du 11 au 14 Juin (stand A2).

Au programme : démonstrations, explications et rencontres avec les membres du groupe qui seront sur le stand. Nous nous chargerons également de faire des comptes rendus d'ateliers et de conférences sur le blog du Congrès, notamment par la diffusion des supports des intervenants. Nous alimenterons également un Twitter que vous pouvez suivre ici et retrouver dans la colonne de droite du blog du Congrès.

A l'heure où l'on s'interroge que les outils de partage en information documentation, nous aurons le plaisir de faire des démonstration du futur Bibliolab pour les congressistes qui passeront sur le stand. Pour les autres, le lancement officiel est prévu en Septembre prochain, probablement à l'occasion du Bookcamp. Histoire de vous mettre l'eau à la bouche voici ce dont il s'agit :

Issu d'une idée de Xavier Galaup, le Bibliolab est une plateforme animée par le groupe Bibliothèques Hybrides et qui constituera une partie du nouveau portail ABF. Il est consacré au numérique, aux TIC et s'articule autour de 3 objectifs :

  • Informer : grâce à des articles sur différentes thématiques
  • Former : grâce à la mise à disposition de tutoriels sur les applications proposées sur le Bibliolab mais aussi sur d'autres services
  • Expérimenter : grâce aux applications proposées sur le Bibliolab :
    • Se créer et utiliser un blog
    • Se créer et utiliser un agrégateur

Le Bibliolab mettra aussi en avant différentes ressources liées au groupe Bibliothèques Hybrides et à ses membres telles que :

Alors rendez-vous au congrès ou sur son blog !



mardi 9 juin 2009

la bibiyotèq

Je l'avais oublié ce sketch là, heureusement le dispatchblog nous rappelle son existence
et puis la forêt de Roumare c'est à coté de chez moi ;-)

lundi 8 juin 2009

dimanche 7 juin 2009

inutile

Un graphiste Rob Matthews a reproduit en 5 000 pages la rubrique "Wikipedia's featured articles" dans un livre au format papier, et voilà ce que ça donne :

Bin j'aimerais pas avoir à la cataloguer, à l'équiper et à la mettre en rayon !
(Oui je plaisante on est d'accord sur l'inutilité du projet en tant que document imprimé consultable en bibliothèque)

samedi 6 juin 2009

on m'aurait trompé...

... Pendant si longtemps ? Mais apparemment la preuve est là :



De quoi je parle ? De ce je jeu auquel je joue depuis au moins 40 ans, que mes frères m'ont appris que j'ai appris à mes enfants :
Dernièrement pour décider de je ne sais plus quoi, on y a joué avec des collègues (oui je vous l'accorde, ma méthode manageriale n'est pas très orthodoxe ;-) et un collègue a contesté mon "puits", soi disant qu'il ne fait pas partie du jeu !
Non mais je vous jure, n'importe quoi ! Il a commencé à se lancer dans une démonstration mathèmatique qui n'a convaincu personne, et voilà-t-y pas que grâce qu net, on lui amène la demonstration sur un plateau avec un chouette dessin (il faut absolument aller lire ce post très drôle)
En dehors du fait que je vais finir par être d'accord pour une liste blanche des sites internets en bibliothèque, afin de rendre inacessibles tous ces sites susceptibles de remettre en cause mon autorité, me voilà dans une situation impossible : une légende s'écroule !
C'est au moins la 2e déception de mon enfance depuis l'histoire du prince charmant qui n'existerait pas (nan le père Noël, il compte pas, je m'en fous on a quand même les cadeaux ;-)
Et comment je vais faire maintenant pour jouer ? Systématiquement je pense au puits ! Et mes enfants je vais leur dire quoi ? Continuer à jouer comme si de rien n'était et propager le mythe du puits ?
Qui aurait cru que derrière ce jeu innocent que se cachait non seulement une science exacte mais aussi de tels enjeux ?

Et puis, ce puits il vient bien de quelque part non ? il n'est pas arrivé par hasard ?

Et vous, vous jouez avec ou sans puits ?

Addenda : et maintenant on peut même y jouer virtuellement :

mercredi 3 juin 2009

bad news

une nouvelle qui tombe le jour de mon retour de vacances mais qui planait déjà depuis un moment :

Biblio-fr s'arrête !

Après avoir aimé, haï, pesté, râlé, ... On ne peut qu'avoir du regret à voir disparaître ce lieu d'échanges, ce forum, cette cour des miracles du monde si particulier des bibliothèques qui pendant des années a permis à nombre d'entre nous de savoir ce qui se passait ailleurs. Cette fenêtre se ferme et c'est bien dommage car elle va laisser sur la route des professionnels peu enclins, ou familiers aux blogs ou autres phénomènes du web 2.0 et qui ne font pas l'unanimité et n'ont pas l'universalité qu'avait Biblio-fr !

Merci à Sara Aubry & Hervé Le Crosnier à l'origine de cette liste