mardi 28 février 2012

public, mon amour

Chers lecteurs,
Je vous aime, je vous adore, vous êtes la raison pour laquelle je fais ce métier.
J'aime discuter avec vous, échanger sur nos goûts respectifs.
J'aime quand vous me venez me voir en me disant :
"Excusez-moi de vous déranger, 
auriez-vous un CD de celle qui est morte la semaine dernière ?" 
(en fait j'aime pas trop parce que vous n'avez pas compris que j'étais là pour vous 
et que vous DEVEZ me déranger !)
Je suis désolée pour vous, d'autres ont été plus rapides, mais je suis fière quand faute de Whitney Houston vous repartez avec Macy Gray !
Autant je vous aime, autant des fois je vous hais quand vous m'agressez en m'intimant l'ordre péremptoire de baisser la musique, parce que cette musique ne vous convient pas. Vous me dites ça à moi ! Moi qui me fais un devoir de défendre le pluralisme, l'accès et le libre choix pour tous. Pour ces raisons, je n'ai pas baissé la musique, je ne l'ai pas changé non plus, mais vous m'avez blessé par vos paroles !
C'est une des premières choses que j'explique à mes stagiaires : ne pas juger, jamais ! Vous n'aimez pas Céline Dion ? Et bien vous l'achèterez quand même parce que vos lecteurs vont vous la demander et vous ne ferez pas de commentaires en prêtant le CD... Même si rien ne vous empêche de tenter d'orienter le lecteur sur une autre voi(x)e 
Je vous déteste quand 4 semaines après, j'ai fait le tour de mon bocal et complètement oublié cette altercation. Je suis même prête même à vous indiquer la table de nouveautés de musique classique devant laquelle vous êtes passé sans la voir, occupé, droit comme un I, à ne pas croiser mon regard. Je vous déteste, quand au moment de partir vous remettez 100 balles dans le nourrain, en m'accusant de vous avoir empêché l'accès aux documents il y a 4 semaines, que la bibliothèque est un lieu ou l'on emprunte de la musique pas un endroit ou on l'écoute !
Je vous réponds la même chose que la dernière fois, vous êtes dans un endroit public où vous avez à côtoyer des gens qui n'ont pas les mêmes goûts que vous et pas plus que vous, ceux-ci n'ont à changer quoi que ce soit, c'est le principe même de la vie en société, non ? Et c'est aussi ce qui fait la richesse des bibliothèques lieu de mixité par excellence !
Vous ne cédez pas ? Moi non plus ! Je vous laisse débiter votre argumentaire, je baisse les yeux, en me disant : "laisse tomber, ne renchéris pas ça ne servira à rien. Pense au marronnier du jardin quand tu étais petite il était si beau, calme, apaisant, c'était bon de s'installer dessous et de chercher le ciel à travers ses branches centenaires...
Et pendant ce temps vous continuez, déversant votre haine, vous n'aimez pas les gens, je ne vous aime pas non plus ! Vous représentez si peu par rapport à tous ses lecteurs qui viennent et qui viendront, avec lesquels j'aurais des échanges sympathiques, enrichissants...
Cependant, je fais mon métier, vous pourrez toujours emprunter des CD à la bibliothèque mais ne demandez pas de renier ce à quoi je crois et qui me fait vivre vous qui n'avez que mépris et agressivité envers moi !

PS : N'empêche si on un jour on m'avait dit que je me battrais pour Jeanne Mas (bah oui c'était elle qui passait au moment de l'incident, merci les compils Arte) J'aurais aimé un combat plus glorieux ;-)
Mais tant pis et justement je reste fidèle à mes principes : tous les goûts sont dans la nature !

dimanche 26 février 2012

Anonymous VS ACTA acte II

Nouvelle manifestation à Rouen et partout en Europe des Anonymous contre ACTA, manifestations qui se répèteront jusqu'à la modification de ce traité...



Cette fois la manif etait bien mieux organisée et étoffée


Non il ne s'agit pas de la bouteille d'oxygène d'un des manifestants 
mais d'un haut-parleur relié directement à un Ipod ! 



Cependant je suis surprise de la réaction des passants au passage de la manifestation : la crainte se lit clairement sur leur visage, puis vient l'interrogation de quoi s'agit-il ?


Et j'ai bien peur que le peu de tracts diffusés ne soient suffisants pour leur expliquer !


L'anonymat si il est impressionnant, dans le cas d'une manif n'est-il pas contre-productif ?
Notamment envers les passants qui n'osent venir vers les manifestants, alors que le but est aussi et surtout de les informer ? 


Sinon pour les photographes c'est que du bonheur :


;-)






samedi 25 février 2012

J'ai testé....

... Et je vous déconseille : tenter une chronique radio de 4min30 sans respirer ! Clairement ça le fait pas ! au bout de 2min vous manquez d'air et... c'est la catastrophe !

On dit aussi que les femmes sont capables de faire plusieurs chose à la fois... C'est vrai, je confirme mais cela concerne les fonctions vitales essentiellement : respirer, maitriser les battements de son coeur tout en lisant un texte et en se disant mais Pù$* pourquoi j'ai choisi de parler d'un album dont les titres sont imprononçables !
Aujourd'hui donc je me suis essayée à la chronique radio, en me disant : "T'as un blog, tu as déjà fait de la TV, tu as parlé devant 200 discothécaires à Paris... Après ça tu peux tout faire ! Donc, même pas peur !"

Et non rien ne se ressemble, rien ne s'assemble et chaque nouvelle expérience apporte son lot de découvertes agréables ou pas quand cela touche l'image que vous avez de vous : je suis timide et un vrai boulet des qu'il s'agit d'aligner plus de 2 phrases, se mettre en scène tout en gardant le contrôle sur le reste est un pari impossible pour moi et j'admire ceux qui font ça naturellement : l'art de la conversation !

Et pourtant nous n'étions que 5 dans un espace très agréable avec un animateur convivial que qui nous a délivré une jolie leçon de radio !
Cela devait se passer sans anicroches, cependant j'ai commencé à angoisser quand je me suis retrouvée dans la salle, je me suis portée volontaire pour passer en premier en me disant qu'après je serais tranquille et je pourrais écouter et observer mes collègues à loisirs un peu comme dans un Dîner presque parfait ou je me dis toujours c'est cool pour celui qui passe en premier !
Ce fut donc une mauvaise idée de plus !
Face à l'animateur et pour me donner une contenance j'ai aligné mes feuilles au millimètre près, mais tout s'est écroulé quand je me suis retrouvée avec cette horrible chose affublée d'une "bonnette" à 5cm de ma bouche qui me suivait des que je tentais de m'en éloigner !

Vous pourrez écouter cette expérience et 3 autres chroniques de bibliothécaires le 16 mars sur la radio HDR dans la "culturelle sans nom"

dimanche 19 février 2012

cherchez l'homme...

... Vous trouverez le garçon

J'ai failli titrer ce billet aussi : "cette génération qui ne vieillit pas !"
Peut être parce qu'on vieillit en même temps qu'eux ?
Que certains ont gardé la même coupe de cheveux depuis 30 ans 
leur conférant un éternel air d'adolescent ? 

parce que 32 ans après il y a des musiques et des musiciens qui ne vieillissent pas 
même lors d'un concert à Barentin dans un théâtre improbable :

Daniel Darc même si il est tout cassé 

Même si il s'absente en plein milieu du concert

Même si on le sent tourmenté

il n'est pas l'ombre de lui-même
 

un concert de Daniel Darc est un moment d'émotion

Merci 


Daniel Darc et Alain de Nardis

dimanche 12 février 2012

anonymous

Peut être en avez-vous entendu parler mais samedi avait lieu dans toute l'Europe une manifestation des Anonymous contre ACTA.
Et Rouen avait la sienne !
Même si plus de journalistes que de manifestants étaient présents à ce rassemblement
(sauf si on écoute ou si on lit la presse locale qui en a compé une centaine ;-)

et plus que des Anonymous, s'étaient rassemblés devant le théâtre des Arts surtout des opposants à l'ACTA (accord commercial anti-contrefaçon) qui ont trouvé là l'occasion de montrer par leur présence, leur hostilité à cet accord liberticide qui nous laissera sans recours non seulement dans l'accès à Internet. Mais pas que, ACTA c'est aussi la remise en cause de fondamentaux tel que l'accès aux médicaments... Je résume mais il y avait des gens présents qui en ont parlé bien mieux que moi et dont  je vous invite à écouter l'interview et à lire la newletter documentation de la lettre du cadre territorial :
[addenda : je vous invite surtout à lire la newletter car la radio locale n'a gardé que le sensationnel de l'interview :  j'en suis désolée pour la pauvre Angéique Aurélie qui a cependant fort bien expliqué les conséquences pour les bibliothèques ;-)]


Quelques petites précisions sur les Anonymous, car ils sont auréolés d'une image sulfureuse alors qu'il s'agit de gens comme vous et moi, il s'agit simplement des citoyens attentifs à ce qui se passe autour d'eux. Les Anonymous ne multiplient pas les actions depuis la fermeture de Megaupload, non ils bougent des qu'on attente à nos libertés à l'instar de leur modèle Guy Fawkes qui a inspiré leur masque (et non le masque de V pour Vendetta ;-) 
Les Anonymous ce sera peut être vous demain quand un des thèmes défendus vous touchera de près (Même si sans vouloir insister ACTA vous touche déjà de près ;-)

http://haute-normandie.france3.fr/info/rouen-manifestation-contre-le-traite-acta-72459347.html

Allez au moins on aura le sentiment d'avoir fait quelque chose...
Pour les bibliothèques ;-)


samedi 11 février 2012

la malediction du chale

Vous vous êtes toujours demandés pourquoi en plus du chignon, des lunettes... Les bibliothécaires étaient toujours affublées d'un châle dans l'imaginaire collectif voire même soupçonnées de porter des Damart ?
Et bien la réponse :
PARCE QU'ELLES ONT FROID ! 
ou
PARCE QUE PUTAIN ELLES SE PELENT !
(je sais je suis grossière mais les jolis mots restent gelés au bout de mes lèvres)

Et à priori depuis toujours, je pensais que les choses se seraient améliorées avec tous ces nouveaux bâtiments sortis de terre ! Et bien non, si on a pensé aux décors voire même aux collections, le chauffage lui  c'est comment dire... Je vais rien dire d'ailleurs je vais faire un billet à ne rien dire à juste parler du temps qu'il fait et exprimer mon énervement.
l'été en cas de canicule on conseille aux "personnes fragiles" de se réfugier dans les cinémas ou dans les bibliothèques, or on a déjà à plusieurs reprises signalés que la bibliothèque on oublie ! C'est une très mauvaise idée dans la mesure ou on avait à peu près aussi chaud qu'on pouvait avoir froid l'hiver... Sauf si on veut se débarrasser de ces personnes fragiles ?
L'hiver en plus de conseiller à des SDF de rester chez eux, on invite à nouveau ces "personnes fragiles" à se réfugier dans des endroits chauds ! Non, une fois de plus la bibliothèque on oublie !
Cette semaine j'ai failli me plaindre de mes 11° mais quand j'ai su qu'ailleurs c'était 9° j'ai laissé tomber après tout ce n'est que dans une salle, c'est juste les gens qui essaient de se connecter sans succès à Facebook qui ont froid, pas grave... [humour] Non je ne me plains pas y'a pire ailleurs et la toile s'en est fait l'écho cette semaine à de nombreuses reprises, à croire qu'il s'agit vraiment d'une malédiction :
quelques exemples parmi les très nombreux qui parsèment la toile et qui montrent que malgré le froid les bibs gardent leur humour ;-)



Et c'est pareil à la capitale !

Allez gardons le moral voyons cela comme une occasion de rester fashion malgré tout :


dimanche 5 février 2012

un dimanche sous la neige

et garantie sSans retouches !

Generation Y 



Oeuvres éphémères de Génération Y ;-)

Related Posts with Thumbnails