samedi 26 mai 2012

I was a librarian

Ou comment briller dans les salons de Madame la sous-prefète en connaissant la réponse à ces questions essentielles :
Qui est vraiment Melvil Dewey ? 
quelle profession exerçait le diable avant de devenir le diable ? ;-)
le tout en rappant 
(bon Ok le rap dans les salons de Madame la sous-prefete...)

Melvil Dewey sur Facebook (si si il existe en vrai, enfin sur la toile mais c'est comme si c'était en vrai non ? ;-) 



C'est vrai je le voyais quand même un peu plus vieux le Melvil !


Say 000! Generalities. 
Say 100! Philosophy & Psychology. 
Say 200! Religion. 
Say 300! Social Sciences. 
Say 400! Language.
Say 500! Natural Sciences. 
Say 600! Technology. 
Say 700! Artistic Stuff. 
Say 800! Literature. 
Say 900! Geography & History


(Ca va quand même etre plus facile à apprendre maintenant la Dewey ? 
say what ? ;-)

Et aussi cette chanson : "The  Evil Librarian !
(clin d'oeil à toutes les bibliothécaires jeunesse 
et les autres aussi ;-)


BUWAHAHAHA!
Hello boys and girls,
Long ago before your nice librarians worked at the library, 
I was the librarian.  
But the library fired 
me because I don’t like kids.  
And the reason I don’t like kids is they make all sorts of noise.  
And everytime I would tell the children to be quiet, they would yell NO!


et pour plus de détails : Le site dédié à Melvil 

lundi 21 mai 2012

de bibliotheek

Ou, la Hollande l'autre pays des bibliothèques.
Profitant de mon temps libre en tant que "maman accompagnatrice" (c'est le terme consacré pour un parent qui accompagne un groupe d'ados en déplacement et qui assure la pitance ;-)
J'ai profité de ce que le groupe était en régate pour visiter ce coin de Hollande ou nous séjournions et bien sur je suis tombée, par un pur hasard, sur une bibliothèque !

Quoi vous dire, si ce n'est que je demanderai bien asile bibliothéconomique à la Hollande



J'ai retrouvé la même sensation que lors de mon stage en Angleterre : aller à la bibliothèque est un geste naturel, qui va de soi et personne ne se pose de questions.

oui ce sont bien des sabots laissés à l'entrée de la bib 

Il en va de même pour les bibliothécaires qui discutent avec vous en préparant le café qu'elles vont offrir à leurs lecteurs


Il n'y a pas de bibliothécaire dans chaque espace de la bib, des espaces restent donc sans surveillance ! Certes j'étais dans une petite ville (environ 4000 habts?) mais plus que tout je pense que c'est culturel, cette confiance réciproque, ce civisme des usagers... Des fois je me demande quand même si ce n'est pas nous qui sommes trop méfiants...

Tout comme à New-York, vous pouvez vous connecter à internet sans que l'on vous demande de justifier de quoi que ce soit, Internet non limité et gratuit bien sur.

Ici on pose une pile de livres pour le prêt ou le retour et... Pis c'est tout !

Le retour des livres ou les lecteurs puisent allègrement :

Les réservations que les gens vont chercher directement sur une étagère :

Les livres désherbés sont à vendre :

1€ :

un des luminaires de la bib, juste magnifique :

Et bien sur :
je vous laisse deviner quel est l'objet posé à côté ?
;-)

mardi 15 mai 2012

on ne les oublie pas...

... Enfin vous peut être oui, mais pas les 550 et leurs dommages collatéraux ;-)
Je parle bien sur de la raffinerie de Petit Couronne maintenant à l'arrêt et en sursis depuis le 27 décembre,
cela fait maintenant 4 mois que nous vivons avec cette épée au-dessus de la tête.
 

Dans un premier temps tout le monde a cru qu'elle allait fermer et depuis nous oscillons entre l'espoir et le désespoir.
Un jour peut être... Demain surement ! Si on s'est demandé comment on allait faire, aujourd'hui on se demande comment on va faire...

Le rassurant dans tout ça : les syndicats qui se bougent le c... Mais le pas rassurant les gens qui n'en ont rien à f... et qui voient même dans la fermeture de la pollution en moins et des terrains bientôt disponibles ! Ce à quoi j'ai envie de rétorquer :  "oui pas grave allons polluer PLUS ailleurs !"

Quand les gens comprendront-ils que la France ne pourra pas vivre qu'avec des auto-entrepreneurs, des starts-up et des blogueuses modes ! Ouvrez les yeux, vous ne circulez pas à vélo en permanence, vous prenez des transports en communs, vos jolis moules à cupcake si fashion en plastique ils sont fabriqués avec quoi ?
Bref, A ce jour 550 hommes, femmes et leur famille sont en sursis et tentent d'avoir une vie "normale"
Avec des enfants qui vous disent : "tu es sure qu'on peut dépenser autant d'argent ? vous prendrez pas des sous dans ma tirelire après ? le "après" sous-entendant quand papa sera au chômage...


Pour ponctuer cette insuportable attente 2 photographes se sont lancés dans une opération originale : immortaliser les "550"

non pendant des manifestations ou quand ils font la g... Non dans leur quotidien depuis 4 mois ou ils leur arrivent encore de sourire (heureusement pour nous ;-)

Je vous rassure leurs photos sont bien mieux 
et
Vous pourrez bientôt les voir en vrai 
dans leur tenue de travail lors de l'inauguration 

Pour quelques tranches de vie supplémentaires un article de Rue 89 à lire (mais pas les commentaires ;-(


lundi 14 mai 2012

Noirmoutier encore et toujours

Avant un départ pour la Hollande pour réitérer l'aventure de Cherbourg,
Un petit retour sur les habituelles vacances pascales à Noirmoutier, malgré une arrivée digne d'un film catastrophe :


Heureusement ce temps n'a pas duré et très vite nous avons retrouvé le climat habituel :

Et les paysages de carte postale :




L'occasion de vérifier que depuis 2007 IL est toujours là !

De vérifier que rien ne change :
le maillot de bain rouge remonté jusque sous les bras fait un retour fracassant 
(non ce n'est pas Generation Z ;-)



De vérifier aussi que l'ïle est toujours aussi branchée (même si la photo ci-dessus aurait tendance à montrer le contraire ;-)
QR code trouvé sur des paires d'espadrilles
(cet été si vous voulez être fashion c'est la chaussure à porter ;-)
Quand même twitter sa paire d'espadrilles 
c'est-y pas branchouille ça ? 

Si vous échappez aux espadrilles ce que je vous souhaite, vous n'échapperez peut être pas à cette mode de la moustache et à ce t-shirt :



Cette année, forte des conseils de quelques uns, j'ai tenté de rompre les habitudes et de diversifier les prises de vues :

Finies les cartes postales : 







J'ai tenté aussi de changer l'habituel #lolcat ;-)


Related Posts with Thumbnails