lundi 26 mars 2007

J'aime pas le samedi

A raconter ses maux souvent on les soulage ;-)

Le samedi c'est le jour de la confrontation sociale, toutes les catégories sont représentées et le mélange est parfois explosif, c'est là ou se remarque le plus la fracture sociale.
Le samedi on n'a le temps de rien, on essaie seulement de faire disparaître ces files d'attente interminables qui font que les usagers perdent parfois patience, on peut les comprendre : ils font la queue aux caisses du supermarché à côté et ils font la queue à nouveau "aux caisses" de la bibliothèque.
Le samedi on n'a pas le temps de chercher avec les usagers "la Tentatrice chauve", on n'a pas le temps d'expliquer pourquoi dans une bibliothèque on ne vend pas de livres, mais on les prête ! Et que pour s'inscrire, oui il faut quelques papiers ! même si il y a un caractère d'urgence parce qu'on doit avoir lu le livre pour lundi afin de faire une fiche de lecture.
Le samedi on n'a pas le temps de pister le SDF qui, l'avant dernière fois, a renversé du vin, plus proche du vinaigre que du Pacherenc, sur les albums pour enfants et aussi sur les murs blancs. Qui, la dernière fois, prise d'un sursaut humanitaire ? marre d'être toujours la méchante? j'ai laissé dormir et qui s'est réveillé en braillant et en insultant toute être humain passant à moins de 10 mètres, c'est appel direct au service de sécurité qui n'a même pas l'air de nous en vouloir pour notre tentative de barbecue de cet été.
le samedi, c'est absence de négociations pour savoir si le CD qu'on a remboursé pensant l'avoir perdu et que l'on retrouve finalement 3 mois après, et je cite "mais puisqe je vous dis qu'on me l'a prêté sans pochette, non il n'y avait pas de codes-barres !" peut faire office de paiement des pénalités de retard que l'on conteste parce que les bibliothécaires sont des fonctionnaires obtues qui ne comprennent rien ?
Tout ça bien sur à 5 minutes de la fermeture et dans la perspective d'un WE sur une île déserte...
Et non je n'ai pas envie de faire les courses du WE après la fermeture !
Et oui je suis de mauvaise humeur !
PFFFFFFFFFFFFFFFFF
;-)

1 commentaire:

Pitseleh a dit…

Tiens, en lisant ça j'ai l'impression d'être au boulot un lundi. Etrange ;)