Lille enfin !

ça y est nous y voilà !
Si je suis raisonnable, j'essaierais de faire un compte-rendu en temps réel, puisque maintenant me voilà dans entrée dans l'ère du modernisme avec mon PC portable, mais ça m'étonnerait car je vais commencer par aller me remémorer les lieux : Lille by night !
Rien de tel que le réel ! ;-)

Commentaires

Patrick Goczkowski a dit…
La visite de la Malterie m'a donné l'occasion de lire l'édito de Presto ! Ce mensuel rock gratuit de ch'nord disait à propos du Grand Bazar, manifestation lilloise qu'il organise pour les amateurs de disques, jouets, poupées, BD ou autres livres : "Le collectionneur de disques est une espèce qui est en train de rejoindre le rémouleur ambulant, le vitrier et le marchand de peaux de lapins au musée des curiosités d'un autre temps. Est-ce pour autant qu'il faut se résoudre à n'être plus qu'un amateur de musique coincé entre son écran d'ordi et son lecteur MP3 ?"
Je trouvais que ce discours avait d'étranges résonances avec nos préoccupations actuelles de bibliothécaires musicaux, jusque dans l'emploi du même vocabulaire. On aurait pu les inviter comme autre figure de l'amateur.
Aurons-nous été l'assemblée des rémouleurs ? Je n'ai rien contre les rémouleurs mais on peut espérer que le métier aura montré une image tout sauf passéiste. Notamment avec les duettistes de l'Est Nicolas et Xavier qui se sont efforcés de défricher le terrain.
Le billet est un peu long mais je ne sais pas faire court. Et un tel blog valait bien non pas la peine mais le plaisir d'y écrire. J'avoue avoir pris ma pinte (non plus de bière mais) de rire en lisant certaines de tes tribulations. J'imaginais ta tête quand cela arrivait...
A bientôt de te lire.
Sophie a dit…
Surtout continue à faire long, Patrick, c'est un plaisir aussi de te lire ! Merci
Sophie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

Articles les plus consultés