Naturisme

Spéciale dédicace :
Qui c'est déjà qui parlait de naturisme ?

En fait, ici, il s'agit de courir tout nu sur un blog, ça s'appelle le webstreaking
issu du streaking (mais si ! vous avez déjà vu quelqu'un courir tout nu et traverser un stade ;-)

Une animation sympa à tester sur votre blog : il suffit d'entrer l'url de votre blog

Commentaires

papet croûton a dit…
Ma chère, l'exhibitionnisme n'a rien à voir avec le Naturisme...
Si je devais donner une définition du Naturisme, ce serait "Ne pas porter de vêtements quand la température le permet" et "Ne considérer aucune partie de son corps comme honteuse, pas plus que particulièrement remarquable".
Contrairement à beaucoup d'idées reçues, le Naturisme n'a rien de cochon ! (décevant, hein ?)
Yvonnic a dit…
Exact. Au point mème que des gens tres sérieux se sont demandés quel était le niveau de la libido, voire du désir sexuels chez les naturistes? Quelle libido chez des gens pour qui la nudité est totalement banalisée ? Comment le corps peut devenir objet de désir dans ces conditions? Des psychologues très sérieux ont meme pensé qu'élever un enfant dans le naturisme pouvait constituer un handicap pour sa vie d'adulte . Je ne sais qu'en penser...Pas d'excitation liée à la petite culotte, au jean moulant taille basse, aux tenues estivales des femmes, au string ? Et cette vision perpetuelle de corps mal foutus, gras, tordus, plissés, qui devienent la norme, que peut-elle provoquer ? Etrange Eden sans pudeur donc sans excitation liée à l'absence de pudeur ? Faut essayer, je suppose...
papet croûton a dit…
En attendant le retour de la taulière...
- Naturiste depuis 37 ans, je peux vous assurer que mes enfants ont une vie sexuelle fort bien développée !
- Vous parlez de l'excitation liée à ... Et la tendresse, bordel ? Il vous faut un string pour b..... ? (2 solutions)
- Les beaux, les gras, etc... : ON S'EN FOUT, ce qui est important, c'est la courtoisie, la civilité, la bonne humeur, le respect des autres.
Surtout ne croyez pas que je vous en veuille, dans votre dernière phrase : Il faut essayer, je suppose .
Vous avez tout résumé !
Yvonnic a dit…
C'est vrai que ça reste un petit regret de mes jeunes années. Dans les années 70, c'était assez facile mème si les "infrastructures", comme on dit maintenant, n'étaient pas très présentes. La mentalité, elle, était au rendez-vous. J'en ai eu l'occasion,la première fois au cours d'un stage avec de jeunes allemands (très libres à ce niveau), et j'ai pas osé, j'ai fait ma chochote pudique. Pourtant j'étais pas trop mal foutu à l'époque,ni spécialement complexé, mais bon...J'ai toujours gardé, si je puis-dire, un oeil bienveillant sur ces pratiques, malgré les campagnes de dénigrement assez nombreuses que j'ai pu entendre là-dessus (quand c'était pas sur la libido c'était sur le côté socialement favorisé, truc de riches, de bobos etc...)
T'as de la chance finalement.

Bon, planque tout ça vite fait, la patronne est revenue...
Sophie a dit…
Dites donc les papys, vous etes terribles !
eric1871 a dit…
Je ne vous inviterai pas chez moi pour ça, il y a 25 ans, oui c'était bien mieux...

Articles les plus consultés