jeudi 3 avril 2008

ô Toulouse

compte-rendu en vrac des rencontres de Toulouse
Part One : le Off
On a commencé à ressentir les premiers effets de notre séjour, des la gare Montparnasse, ou nous nous sommes en effet retrouvés à proximité d'un groupe qui s'est mis à entamer des polyphonies, que l'on a supposées béarnaises car ils avaient le chapeau et l'épée de d'Artagnan. Je ne suis pas fan, mais en plus ils avaient l'air bien fatigués ce qui donnait quelques approximations dans la justesse des notes.
Après un voyage interminable en train, ou pour cause de réservation tardive on s'est retrouvé à changer de sièges quasiment à chaque arrêt, nous avons été accueillis à Toulouse par des trombes d'eau (si vous avez vu "bienvenue chez les cht'is vous devez pouvoir comprendre ;-)
Le logement à Toulouse : si vous allez à Toulouse n'allez surtout pas "au Terminus"!
Au vu de mes troubles du sommeil, j'avais prévu un hôtel confortable, bien m'en a pris : j'avais juste un peu l'impression que les trains et les voitures s'arrêtaient dans ma chambre ! Je suis même allée vérifier que la fenêtre était bien fermée ! La 2e nuit c'est le chauffage qui a fait défaut et contrairement à ce que l'on imagine il fait très froid à Toulouse ! J'ai finallement passé la dernière nuit dans le même hôtel que ma collègue (une étoile de moins que le mien) ou j'ai été réveillé à une heure enfin décente pare Le seul et unique oiseau qui avait trouvé refuge dans Le seul et unique arbre de la cour (oui ça manque un peu de vert à Toulouse )
La nourriture à Toulouse : des le premier soir je me suis retrouvée à manger ce que je m'étais promis de ne pas manger : un cassoulet ! Ce n'est pas que j'aime pas, mais disons que mon estomac avait été particulièrement malmené ces derniers jours et que mon medecin m'avait suggéré une autre alimentation. Mais partager "un moment de convivialité" avec d'autres thécaires a fait que je n'ai rien dit quand la serveuse hyper aimable m'a demandé "si j'étais végétarienne pour commander une salade ?" ce à quoi j'ai répondu "bin non" et qu'elle m'a rétorqué "alors c'est cassoulet" !
Le lendemain midi dans une salle surchauffée avoisinant les 30° nous avons eu droit à une assiette landaise + confit de canard avec les féculents qui vont bien avec...
J'ai juste pensé que si je continuais comme ça j'allais un peu mourir...
Le soir on a fait léger :"entrecôte + frites" en 1/2 heure chrono !
Et là ou l'on voit l'intégrisme des thécaires ;-) je me suis fait huer par la tablée quand j'ai commandé un coca (j'ai même pas osé dire "light, le coca") La serveuse en était tellement gênée (au moins une sympa) qu'elle ne me l'a pas fait payer ! Le Coca c'etait juste une question de survie pour pouvoir continuer à manger.
Au point que le lendemain soir, quand il a fallu à nouveau manger nous avons choisi un resto indien et pris le menu .. Végétarien (je me demande si je ne vais pas intégrer un mouvement visant à la défense du canard ;-)


Le vélo à Toulouse : ce paragraphe est censuré (mais vous pourrez constater sur la photo la preuve de la location de la chose à deux roues ;-) A ma compagne de galère qui se reconnaîtra : "je compte sur toi pour garder le secret ;-)"
La musique à Toulouse : je cite, c'est pas moi qui l'ai dit hein ! mais deux bibliothécaires au-dessus de tout soupçon : "on a froid, on a mal au dos, on a mal au c... Mais qu'est-ce que c'est bien !" et je trouve que cela résume fort bien le concert !

Divers : Je viens de croiser le 2e bibliothécaire en 15 jours qui boit de "la grenadine à l'eau" ! Grandirons jamais ces thécaires !

A suivre....

Addenda : Avant de me faire haïr par tous les toulousains, je précise : je râle mais j'ai apprécié mon séjour dans cette magnifique ville, je crois qu'un séjour plus long et moins speedé permettrait de découvrir le charme entraperçu et la douceur qu'il doit y avoir à y vivre... (comment ça j'en fais trop ? ;-)

7 commentaires:

Anonyme a dit…

La Normande qui va à Toulouse fin mars et qui remarque qu'il "n'y a pas de vert", c'est un peu mesquin quand même... A Rouen hier, il a presque neigé !
(Signé : le conservateur qui vient du Sud)

Liberlibri a dit…

Dis donc, tu veux que j'appelle le collectif des Toulousains en colère ou quoi ?!

Sophie a dit…

a Liber-libri : nannn pitié j'ai trop peur ;-)je vais bientôt mettre les photos en ligne tu verras que je l'ai trouvé belle ta ville !
au conservateur qui vient du sud : j'assume oui c'est moins vert que chez nous, mais c'est vrai que je comprends qu'il doit etre difficile a un pommier de resister à 40° l'été ;-)
Quant au :"il a presque neigé à Rouen hier" ! Là c'est vous qui etes de mauvaise foi ! et apparemment vous ne vous etes toujours pas acclimaté ;-)

Caroline a dit…

"c'est pas lourd le confit !"... (réplique culte du film Le Bonheur est dans le prè
Et vive les clichés sur le Sud !

eric1871 a dit…

D'abord, j'ai rien dit sur le coca il me semble, ensuite, je partage l'avis exprimé sur le concert, enfin, nous sommes nombreux à avoir apprécié le vin...

(je postais sous "sud" mais j'ai pu récupérer mon log habituel maintenant)

Sophie a dit…

A Caroline : tu as raison, je crois qu'après ce sejour je vais essayer de revoir le film ;-)
A Eric : le bruit des prostestations a couvert ton silence ;-) ainsi c'etait toi "Sud", je ne pensais pas que tu lisais ce blog !

François Lemarchand a dit…

Je t'adore Sophie.