Nanars and Co


C'est l'été, il fait enfin beau et ce matin dans la voiture j'ai entendu une chanson qui m'a mise de bonne humeur pour toute la journée, un pur moment de bonheur ou vous avez envie de courir dans les prairies normande teintées de rosée, encore endormies dans la brume du petit matin, une chanson qui rend légère et aérienne, dégagée de tous contraintes matérielles (quand je dis que le samedi ne me réussit pas (heureusement que la bibliothèque est fermée et que je ne fais pas d'accueil des usagers aujourd'hui, et Non je ne fume même pas c'est naturel chez moi ;-)...
Le titre de cette chanson ? (Hum hum ! On n'est priés de ne pas se moquer ;-)
"To France" Mike Oldfield, oui j'ai honte ! Mais cette vieille chanson me fait toujours le même effet "Madeleine de Proust"
Et vous, c'est quoi vos nanars, les chansons dont vous avez honte, que vous chantez sous votre douche ? ou que vous hurlez dans votre voiture toutes vitres fermées ?
(J'ai déjà quelques réponses croustillantes de discothécaires qui avaient acceptés de se livrer au jeu...)

Au passage et pour rester dans le nanar, une info que j'avais raté au moment de la fête de la musique : "Place aux chansons" (Je ne sais pas pourquoi mais ça me fait penser à l'émission de Pascal Sevran...) Et qui, en ces temps de célébration du "Flower power" nous fait mieux comprendre pourquoi nos prédecesseurs se sont expatriés, même si Radio Caroline commençait à émettre ;-)...

Commentaires

Bakelith a dit…
Get to France, un hymne national ? Personnellement j'ai un petit faible pour Porque te vas (que je ne considère pas comme un nanar) ou un bon petit Aphrodite's child, mais généralement j'invente moi-même mes chansons en mode comédie musicale (ça peut être vite pénible pour l'entourage dès le petit déjeuner).
Bach_a_Glass a dit…
Ah!!! les madeleines... Samedi, ma collègue me montre un DVD et me demande si je connais ce film. Bref coup d'oeil. La sentence tombe : "non, je ne connais pas, mais la photo me fait penser à Saint Preux". 'Saint Preux ?'... Moi même je dois arrêter mon catalogage frénétique pour comprendre ce que je venais de dire... rapide calcul, ça doit faire 35 ans que je n'ai pas prononcé ce mot, que je ne m'en suis pas soucié et flashback...
tout revenait au galop, comme la mer dans la baie du Mont Saint Michel... et d'entonner vaillamment de ma voix de discothécaire fumeur qui ferait s'évanouir le dernier des pratiquants d'"A coeur Joie" les premières notes du "Concerto pour une voix". Toutes les alarmes virent au rouge chez ma collègue (on est de la même génération (ouf)... Ahh oui, dit-elle...
Mais le mal était fait, mon esprit plongeait dans l'abîme des souvenirs de culottes courtes, de ramassages scolaires tôt le matin en car pour rejoindre le collège du bourg et dans lequel la radio branchée sur je ne sais quelle station, passaient Dutronc (il est 5 heures), Sardou (la fille du sergent ou 1 truc dans ce genre) et... Saint Preux. Quelques années plus tard, à l'heure où "entre connaisseurs" on se battait sur les mérites comparés des Beatles et des Stones (entendus chez les grands), d'AC/DC ou Status Quo, je découvris quelques nouveaux émois avec une camarade de classe qui était folle de.... "La fête triste" de... Saint Preux... Pas vraiment mon verre de coca à l'époque, honteux par rapport à mon possible statut de chef de bande au collège, mais le titre me faisait drôle et pour l'élue d'alors j'étais officieusement fan, bien sûr. Puis la flamme s'est éteinte et je suis retourné à cent pour cent dans ma défense des Stones contre les Beatles (mais je les aimais bien) et surtout de Status Quo contre AC/DC (là j'avais un argument... Ils tapent plus fort)...
Je vous parle d'un temps que les moins de 46 ans(comme dirait Aznavour)...
Je n'avais pas pensé à Saint-Preux depuis tout ce temps.. et sa ritournelle du concerto pour une voix va me suivre toute la journée... Et ça c'est un top nanar..
PS : Maman aimait bien ce premier amour qui me faisait mettre Saint Preux à fond dans le salon ("c'est joli") contrairement à mes poteaux qui, je cite,"écoutent-de-la musique-de sauvage-mais-pas-toi-mon-fils-sinon tu-vas-aller-en-prison" - fin de citation ... Ahh lala... Pardon d'avoir été si long
http://www.saint-preux.fr/
Sophie a dit…
Ca demarre fort !
Bakelith : Pauvre entourage ;-) Surtout au petit déjeuner, je n'ose imaginer...
Bac à glace : Non non pas trop long c'est tellement bien écrit, vivement la suite ?

Articles les plus consultés