La poisse

Il paraît que cette année est une année à 13 lunes (dixit les paysans normands ;-)

J'ai encore raté "Desperate house wife" jeudi soir :

Mes voisins n'ont rien trouvé de mieux a faire que de mettre le feu chez eux en allumant la cheminée, donc alertée par le bazar dans la rue, j'ai passé ma soirée à admirer les pompiers à l'oeuvre, attention on jouait dans la cour des grands : la grande échelle était de sortie et la rue barrée ! Ca a été l'occasion de discuter avec l'ensemble des voisins de constater que les pyromanes agés respectivement de 74 et 78 ans étaient en pleine forme et n'avaient pas l'air de s'en faire : ils plaisantaient avec nous, le Monsieur disant qu'il allait se faire eng... par sa femme, on la comprend un peu ;-)


Je suis rentrée juste à temps pour voir la fin du 2e épisode de Desperate House Wives et regarder "Big love", je voulais faire une nouvelle tentative car je n'arrive pas à comprendre ce qu'a de bien cette série sur ces mormons polygames et sous viagra que tout le monde encense.


A part le générique et sa musique que j'adore, qui me rappelle (je ne sais pas pourquoi) cette série extraordinaire "Angel in America" sur les années sida.


Commentaires

Louise Books a dit…
Après les rugbymen, les pompiers... hum j'attends le prochain épisode avec impatience !
Liberlibri a dit…
Ben moi, je trouve que ça fait très "desperate house wife" justement, de regarder les pompiers au milieu des voisins :-)

Articles les plus consultés