[re]tour à l'anormal

Je n'ai pas beaucoup été présente à la bibliothèque cette semaine, mais suffisamment quand même pour tomber sur LE fait de la semaine, à croire qu'on attend mon retour...




Ca faisait longtemps qu'il ne m'était rien arrivé !




J'ai donc eu droit à la visite du fétichiste du pied, après s'être fait virer des différentes bibliothèques ou il a sévit, nous l'avons récupéré ce samedi après-midi...

Quand mon collègue est venu me prévenir qu'il y avait un type allongé sous une table en train de lire, j'ai compris que ce serait un samedi avec.

Nous voilà débarquant dans la salle de lecture pour y trouver effectivement bien en évidence au milieu de la pièce au vu et au sus de tout le monde (et dans la quasi-indifférence, ce qui n'a de cesse de me laisser perplexe ), un homme allongé à plat ventre en train de lire comme si de rien n'était, sauf qu'il avait le nez juste un peu à 5 cm des pieds d'une femme !

En charge de faire régner l'ordre et la bienséance dans la bibliothèque, j'ai pris mon air de bibliothécaire revêche pour l'interpeller (Comment ça trop facile ;-)

Sûre de moi je m'imaginais trouver le pervers idéal, j'ai eu en m'approchant et en découvrant un homme habillé sportswear, là mon alarme interne a commençé à me dire qu'il allait certainement me falloir trouver un argumentaire un peu plus étoffé que prévu...

Il est donc sorti de sous la table un jeune homme, blond aux yeux bleus à qui j'aurais donné le bon dieu sans... (selon la formule d'usage...). Rassurée par le fait qu'il etait quand même trop rouge et transpirant pour être honnête, j'ai alors demandé à la jeune femme si il l'importunait, hésitante dans sa réponse j'ai pris la décision que de toutes façons cette position était indécente dans la bibliothèque et tout en disant ça, d'un ton implacable, je levais les yeux et aperçut dans mon champ de vision une jeune femme assise en tailleur devant une étagère elle aussi un livre dans les mains ! Priant pour qu'il ne l'aperçoive pas, en me demandant comment j'allais pouvoir me sortir de ce mauvais pas ! (comment expliquer la différence ? C'est une question qui m'a suivi encore longtemps après) heureusement il a été plutôt sympa et s'est relevé en me disant que c'etait dommage la moquette était vraiment confortable !


Une fois le fétichiste parti, je suis revenue voir la jeune femme (plutôt jolie) pour essayer de comprendre un peu : son absence de réaction par exemple ! Elle m'a expliqué qu'elle l'avait effectivement trouvé bizarre et quand elle l'a vue s'allonger elle a pris son sac, posé à terre, pour le mettre sur la table et à partir de là concentrée dans son travail le reste elle s'en fichait !

[...Autrui nous est indifférent et l'indifférence n'incline pas à la méchanceté..]
Marcel Proust




Commentaires

Aurélie a dit…
Et dire que quand on s'est croisées tu allais au casse-pipe sans le savoir ;-)
Y'a pas à dire, bibliothécaire est un métier dangereux. Tu as pensé à investir dans tous les beaux t-shirt de CafePress.com ? Ils en ont présenté un sur couv. ill. en coul., et du coup je suis allée jeter un oeil. Je ne pensais pas que le merchandising autour des bibliothécaires était aussi développé !
Sophie a dit…
Oh oui ils ont vraiment beaucoup de choix mais sinon on peut aussi les faire soi-même ;-)

Articles les plus consultés