avenir...

En ce moment le buzzzzz dans la biblioblogosphère c'est comment rendre la bibliothèque visible mais surtout présente et donc indispensable sur la toile ou dans tous les appareils mobiles (qui de plus en plus sont connectés au web) : PDA, Téléphone (avec une alerte pas SMS pour prévenir d'un retard ou d'une réservation arrivée ) GPS (avec une alerte sonore en cas de croisement avec une bibliothèque ou un bibliobus ? nan je plaisante).
Il y aussi les pages myspace et une présence (nécessaire ?) dans tous les réseaux sociaux.

A tout cela on peut ajouter ce billet de "mon memex" :
Une barre d'outils pour navigateur web !
Une barre d'outils que l'usager pourrait télécharger et qui une fois installée sur sa page de démarrage lui donnerait accès en permanence au fonctionnalités de la bib : recherche, réservations, panier, infos, horaires, chat (comme Google talk ? ;-)...
La bibliothèque en permanence chez l'usager !



Je pousserais un peu plus loin, avec une idée qui me tient à coeur et qui va en faire hurler certains de par son côté caravane publicitaire du Tour de France.


Mais il est de plus en plus évident que dans un avenir très très proche (quand ce n'est pas déjà fait pour certains) nous proposerons à nos usagers des offres téléchargeables.


Dans un premier temps j'avais pensé que l'on pourrait offrir, lors de l'inscription, une clé USB (qui servirait aussi de carte d'inscription ? On ne donne plus de sacs en plastique, peut être que ce budget plus celui des cartes d'inscription un peu allongé serait suffisant ?
(Ok avec celle que j'ai mise en exemple le budget même allongé ne suffira pas ;-)






Cette clé (vous imaginez avec le logo de la bib ? ce serait super-fashion ? ;-) qui servirait à télécharger nos offres numériques pourrait être formatée avec la barre d'outils qui s'installerait automatiquement lors de son lancement (avec l'accord de l'usager bien sur) et ainsi les personnes pas très à l'aise avec l'informatique n'auraient pas d'opérations complexes à effectuer ...

Allez je retourne faire les soldes au lieu de rêver !


Commentaires

Sinmian a dit…
Bonjour Sophie,

C'est bel et bien tout ça, mais la musique dématérialisée oppose déjà les *thécaires et les *servateurs entre eux (cf Dôle, toussa...), on ne va pas remettre le couvert pour le livre ou la presse, non ?

Désolé pour le troll velu...
Sophie a dit…
Il y a un moment ou il faut avancer si l'on ne veut pas devenir caduques et j'insiste QUEL QUE SOIT NOTRE SPECIALISATION, toute la profession est concernée par ces nouvelles pratiques, nous avons tous à coeur de proposer à notre public des collections, une offre documentaire cohérente, intelligente, intéressante la plus large possible.
Il faut arrêter d'entretenir une opposition qui n'a pas (plus ?) lieu d'être au sein de nos spécialités, nous oeuvrons tous pour la même cause :
L'accès à la culture !
Nous sommes tous des *thécaires
Il est ou le troll velu ? Je l'ai pas vu :-(
Anonyme a dit…
Bonjour,
Lectrice récente de ce blog je viens ajouter ma pierre à l'édifice. La bibliothèque de Limoge à créé une barre d'outil à télécharger (sans doute à améliorer)
http://www.bm-limoges.fr/barre.html?PHPSESSID=acac63098922f79dda534219e136e9af

M.
Sub Lib a dit…
salut Sophie,

bingo, ça se fait déjà en Finlande, et le conseil régional d'Ile de France a distribué une petite clé usb avec plein de logiciels libres à tous les lycéens de la région

quand est-ce qu'on passe la seconde (2.0) en 'thèque ?
sinmian a dit…
Je ne doute pas, me concernant, que nous puissions suivre le mouvement et permettre d'écouter de l'intégrale de Earth Wind & Fire, des symphonies de Chosta ou trimballer Empédocle de Jean Bollack sur son iMachin (et combien de kilos de pavés sur quelques grammes d'électronique, génial) mais il n'y a pas que ça dans la vie.

Je ne peux pas oublier les usagers souhaitent sûrement encore emprunter un bon gros pavé ou une galette... parce qu'ils n'ont pas encore franchi le pas du numérique, ne le souhaitent ou ne le peuvent pas (et il y a de très nombreuses bonnes raisons de ne pas le faire, à commencer par l'aspect économique).

Ça rejoint le troll velu qui consistait à faire une allusion au récent discours du directeur de l'ABF à Dôle, objet d'un article ici et semble-t-il sujet à controverse, que je ne retrouve plus ici.
Il semble n'exister qu'une seule voie le concernant... qu'il semble falloir suivre en silence, sans broncher ?
Sophie a dit…
à M : Limoges toujours à la pointe comme ça avait été le cas avec l'Emusic-box : bravo !
à Sub : on s'en approche ?
à Sinmian : ma proposition ce n'est pas POUR REMPLACER mais c'est un PLUS, nous nous devons d'élargir notre offre pas de la réduire, tout en continuant à proposer des supports tant qu'il y en aura et si je pouvais aller au bout de mes idées et si ce n'était pas si compliqué je crois même que je remettrais en circulation les vinyles :-)
Pour ce qui est de l'autre partie du com' je me suis déjà justifiée j'ai retiré le billet dont tu parles parce que je ne voulais pas qu'il soit instrumentalisé, mais cela ne veut pas dire que j'ai revu ma position, "la polémique pour la polémique" n'est pas constructive, chacun doit pouvoir s'exprimer à nous de débattre directement avec les personnes concernées pour essayer de les faire changer d'avis...
sinmian a dit…
Content de lire qu'il ne s'agit pas de faire du numérique histoire d'en être, juste pour épater la galerie ou le ministère.
Bakelith a dit…
Pour rebondir sur ta fashion key, il faut souligner l'initiative de Framasoft et du CRDP de Paris d'offrir des clés USB équipées de logiciel libres (la fameuse framakey) avec une interface personnalisée (ressources en ligne et contenus déjà paramétrés, etc.).

L'opération intitulée clé en main (voire également la distribution de clés en Île de France) est à mon sens très intéressante et sans doute plus concrète que les ENT pour les grands débutants.

L'offre numérique peut être complémentaire au réel des bibliothèques si elle est bien faite et n'a pas comme unique objectif d'attirer le public. Je reviendrai là-dessus, comme nous le faisons tous d'ailleurs :)
Mercure a dit…
hum hum, voilà une idée qui fait son chemin. Il y a du circulaire dans la BBS
Liberlibri a dit…
Et puis ça changerait du traditionnel sac en coton recyclé pour trimballer les docs !

Articles les plus consultés