La banane

Cette expression ne fait pas partie de mes favorites, mais elle qualifie bien ce sourire que j'arbore depuis vendredi.

Part I et pour résumer : vendredi nous nous sommes retrouvés entre biblioblogueurs, non non on ne vire pas dans le sectarisme, la soirée était open: on a d'ailleurs eu le plaisir de voir Zazieweb en personne, les charmants jeunes hommes de ... (bin je me rappelle plus du site) actua-litté (?)...
Et surtout on a eu notre lot de surprises : mettre un visage (enfin) sur certains, s'apercevoir qu'en fait dans la réalité, ils sont encore ... pires que ce que l'on imaginait ;-)

Faire d'incroyables découvertes (nan je ne dirai rien, alors pourquoi je blogue ? Juste pour vous énerver ;-)
J'ai quand même de sérieux doutes sur les résultats du sondage qui veut que le blogueur moyen soit unE étudiante de 26 ans... Là c'est tout raté ! L'assemblée présente vendredi soir en était la démonstration contraire, même si certains affichent un penchant certain pour la grenadine à l'eau !
On a eu notre moment geek, bien sur, avec le bibliobsédé et son lecteur de code-barres (trop hype) Mediamus et sa PSP toute blanche (trop belle), Val et son portable rose avec brillants (trop fashion).
On a parlé de tout et de rien, on n'a pas refait le monde on l'avait deja refait tout au long de la journée, on en a quand même profité, bien sur, pour dire du mal de tous ceux qui n'étaient pas là ;-)

Bref un très, très bon moment, trop court, qui nous sort de notre quotidien parfois si desperate.


Part II : la ménagère de moins de 50 ans à Paris : un peu vaseuse de la soirée de la veille, il a quand même fallu revenir à la réalité, missionnée pour ramener un vrai t-shirt tecktonik (bin oui c'est ce que je disais : dur retour à la réalité ;-) je précise un vrai car j'ai bien trouvé un moyen de les faire moi-même, mais non, il en fallait un authentique, me voilà donc partie à la recherche de cette p.... de boutique, j'ai quand même fait quelques arrêts dont un passage au BHV, avant d'arriver dans cette fameuse boutique...

Imaginez-vous de bonne heure le matin (enfin de bonne heure quand on s'est couché tard) franchir le seuil et vous retrouver dans un univers avec des couleurs flashantes qui font mal aux yeux et une musique... atroce, qui vous résonne partout dans le corps.
Le pire c'est que cette boutique est plutôt une espèce de concept, je pensais attraper 2 t-shirts à la volée et me sauver vite fait, et bien non, vous vous installez, il y a des PC et vous créez le motif de votre vêtement...
Misère ! J'ai donc pour la première fois de ma vie béni le vendeur ou la vendeuse (je n'ai pas étais fichue d'en reconnaître le genre ;-) venu vers moi pour me demander si il pouvait m'aider !

En sortant du magasin j'ai respiré un grand bol d'air et filé au Starbuck café, me remonter le moral avec le fameux gateau aux carottes et un divin café...

Avant d'attraper le train...


Naaaan mais vous ne pensiez quand même pas qu'on allait sortir de l'anonymat !
et tomber les masques ;-)
De mémoire, et rien à voir avec un quelconque ordre sur la photo :
argh j'avais oublié Touti Frouti, parti avant la photo...


PS : un grand merci à Liber, libri pour cette heureuse initiative.

Commentaires

Risu a dit…
Ma déception du WE : ne pas t'avoir vu dans le magasin tecktonik. ;-)

Tu as oublié de citer la découverte de ton EeePC dans les moments geeks. On était comme des gosses sur ce truc.
En tous cas je suis ravi d'avoir pu faire ta connaissance.

PS: génial le nouveau sondage ;-)
Liberlibri a dit…
On prévoit les blogades d'été maintenant ;-)
Anonyme a dit…
Est-ce que les anonymes peuvent venir aux blogades d'été ? ;-)
Sophie a dit…
anonyme : oui c'est open, sauf si tu prevois de rester anonyme, ça risque de pas être évident de garder un vinyle toute la soirée sur le visage... ;-)

Articles les plus consultés