Carnets de vacances

Après une halte en terres ennemies pour récupérer la progéniture, à savoir : une préado qui ne jure que par sa DS (nan pas la voiture, mais la console de jeux ;-) et qui n'entend rien de ce qu'on lui dit pour cause d'Ipod en permanence vissé dans les oreilles, et un 2e dont tout le monde dit qu'il aurait hérité du sale caractère de sa mère (n'importe quoi ;-)
Nous voici arrivés au bout du monde :
"au fond de la forêt, tournez à gauche après le sapin, voilà !
Si il n'y a rien c'est que vous êtes arrivés"
(vive le GPS)
Poteries, aquarelles et randonnées au programme !
(Sauvée la connexion 3G fonctionne très bien !)
tout cela a comme un relent de seventies, sauf que les vacanciers n'ont plus les robes à fleurs, ni les guitares
(il est quand même prévu une soirée avec un chanteur et sa guitare qui doit nous interpréter le répertoire français, il paraitrait qu'il aurait la voix de Manu chao !)

Par contre vu l'âge, les vacanciers ont l'air d'époque (je me demande quand même si ils jouaient déjà à la pétanque il y a 30 ans, la pétanque sous acide ça devait être une sacré expérience!) Sinon, dans les autres activités prévues et que j'ai testé : il y a la visite en train vapeur d'une partie du paysage local : vous avez arrêté de fumer et vous etes en manque ? Cette sortie est pour vous ! Par contre évitez la jolie tunique blanche et le slim blanc qui va bien avec, la suie laisse des trâces disgracieuses et ...indélébiles.


Non il ne fait pas nuit, c'est la fumée de la locomotive à vapeur qui a assombri le paysage !

si vous avez des enfants c'est le succès garanti, surtout au moment du franchissement des tunnels et qu'il fait soudain nuit noire, si vous arrivez à prendre une photo dans le noir et la fumée, vous aurez la chance d'avoir deux hiboux hilares sur la photo.

Pour les adultes, un peu ronchons, après voir respiré toute cette fumée malodorante qui vous collent la nausée et même la migraine, être morts de soif malgré le litre d'eau que vous venez de boire, il y a quand même un avantage :
Vous faire apprécier cette époque qui Vous fait voyager dans des wagons fermés, chauffés, inodores (enfin presque ;-)


Commentaires

Olivier Tacheau a dit…
Pfffou, les vacances quelle horreur ! 3 semaines à tirer dès ce soir...
De la pétanque sous acide... finalement c'est plausible, à Besançon ce soir y a bien une soirée "pétanque sonore" organisée par une asso de musiques électroniques. ecstasy + pastaga = absinthe ? Un mélange qui doit faire perdre pas mal de neurones d'un coup. :-)
http://www.macommune.info/actualite/petanque-sonore-battant-samedi-1864.html
Nicolas

Articles les plus consultés