dimanche 13 juillet 2008

Des nouveaux

Je voudrais évoquer l'arrivée de deux petits nouveaux dans la blogosphère :

Infodoc & Lubies diverses (ce qui me fait peur dans son blog c'est que ses billets seront fonction, entre autres, des WE pluvieux et on habite la même région ;-)

En plus, elle fait de jolies photos !


L'autre blog : "L'ivresse du palimpseste" ("Tant que c'est bien écrit...")

Lui en plus il dessine bien !

Pourquoi ces deux blogs ?

Parce qu'ils n'ont pas l'air mais il s'agit bien de deux blogs de *thécaires et en plus de la même ville que moi !

Ce qui fait si je n'oublie personne :

4 blogs de *thécaires dans la même ville ! ( + Klog et moi)


Incroyable non ?


Je crois que Rouen établit ainsi un (nouveau) record.




8 commentaires:

Aurélie a dit…

C'te pression !!!! Je vais être obligée d'écrire des billets régulièrement maintenant ! ;-)

Franpi a dit…

Oui, mais y'a les concerts de Free Jazz, et là, elle va avoir matière à écrire...

Insula dulcamara a dit…

Un coup de chance, mon dernier post parle de bibliothèques... Merci pour le spot publicitaire !

Anonyme a dit…

Par rapport à votre obligation de réserve et de discrétion, et à un anonymat public qui n'existe quasiment plus, vous ne pensez pas que vous (et vos commentateurs, mais c'est votre responsabilité) ne preniez quelques risques à citer si souvent cette bonne ville de Rouen ?

Liberlibri a dit…

Anicet Le Pors précise que ce supposé "devoir de réserve" des fonctionnaires ne saurait en aucun cas être confondu avec le "secret professionnel" et la "discrétion professionnelle" évoqués dans l'article 26 de la loi, qui concernent "les faits, informations ou documents dont ils ont connaissance dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de leurs fonctions". Il ne peut donc s'agir des faits, informations ou documents portés à la connaissance de tous les citoyens (par exemple des lois ou projets de lois).

Repris sur l'article Wikipedia.

Il ne me semble pas que Sophie aille contre ce devoir. Un fonctionnaire a tout de même le droit de dire où il travaille !

Liberlibri a dit…

Précision : Anicet Le Pors est à l'origine de la loi sur les droits et obligations des fonctionnaires.

Sur le sujet, voir cet article du Monde, paru en janvier :
http://www.educationsansfrontieres.org/?article11404

Anonyme a dit…

Je pensais surtout à l'obligation de réserve, parce que c'est la plus vicieuse; Elle ne figure pas dans les textes du statut mais a été développée par la jurisprudence. C'est dire si elle est sujette à interprétations diverses. "Il est interdit au fonctionnaire d’exprimer ses opinions personnelles à l’intérieur ou à l’extérieur du service, dès lors que ses propos entravent le fonctionnement du service ou jettent le discrédit sur l’administration. Ses opinions ne doivent pas être exprimées de façon outrancière et inconsidérée. Il appartient donc à l’autorité territoriale d’apprécier l’application de cette liberté. L’agent qui occupe une fonction d’autorité est soumis plus sévèrement à cette obligation."
Ma remarque n'avait rien de personnel. Mais il ne s'agissait pas non plus du simple fait de citer la ville où l'on travaille, mais plutôt des jugements qui ont pu être portés sur tel ou tel projet. Que quelqu'un estime que tel ou tel propros "jette le discrédit sur l'administration" est malheureusement parfois suffisant.

Sophie a dit…

@anonyme : si le post incriminé est celui auquel je pense, relisez-le car je ne me permets aucun jugement et ne conteste pas la décision prise, je la comprends et dois la digérer, pour ce faire je fais un bilan personnel qui est à mon sens la seule façon de clore ce chapitre et de pouvoir ainsi rebondir sur d'autres projets ou ma priorité et le coeur de mon métier, reste l'offre de lecture publique et le service rendu aux usagers...
Pour ce qui est des commentaires, j'ai hésité il est vrai à en modérer un, après réflexion j'ai choisi de ne pa le faire de la même façon que j'ai choisi de ne pas modérer les commentaires émanants d'anonyme.