lundi 11 août 2008

Carnets de fin de vacances

catégorie : vive la nature

J'aurais besoin d'un conseil (peut être existe-t-il des bibliothécaires bons jardiniers ? ;-)
Comme j'en avais marre que les prédateurs en tout genre

se nourrissent des grappes de raisin avant moi (c'est quand même du Chasselas !) j'ai acheté des petits sacs pour emballer les grappes, normalement c'est prévu pour, sauf que maintenant que ma vigne a l'air d'un épouvantail :
Je me demande : comment je fais pour savoir que le raisin est mûr ? les sacs sont opaques et à moins de les déchirer on ne voit rien... J'ai bien laisser quelques grappes tests mais je me dis, que dans les pochons, les grappes vont mûrir (ou pourrir) plus vite ?

Pendant que j'étais occupée à emballer mon raisin :

Imaginez un peu la situation idyllique : il fait beau, un jardin, une ménagère de moins de 50 ans jardinant pendant que les enfants s'amusent...


Fin du cliché, retour à la réalité :


j'entends depuis le fond du jardin, une petite voix douce et tendre s'exclamer candidement :


- Oh qu'est-ce qu'il nage bien le chat !


Une alarme s'est aussitôt déclenchée :


***tain ! le chat + la piscine = Il a mis le chat dans la piscine !


J'ai tout jeté pour me précipiter vers la piscine, c'est pas un bassin olympique non plus, juste une piscine gonflable qui doit faire 80cm de profondeur et le jardin n'est pas imense non plus...

Je suis donc arrivée très vite sur la scène du drame après l'annonce des prouesses nautiques du chat pour constater :

1 : Le coupable regardait le chat qui nageait plutôt tranquillement et pas vraiment paniqué non plus, j'ai pensé en la regardant que je n'avais encore jamais vu un chat nager, et c'est vrai que ça nage plutôt bien un chat !

2 : il fallait intervenir le bassin étant rond le chat faisait des tours mais ne savait pas ou accoster et je préférais qu'il n'accoste pas vu que le bord de la piscine est gonflable je n'ose imaginer l'effet des griffes...


Bref le chat s'en est sorti et aussitôt séché, il testait les lois de l'attraction terrestre :Quant au coupable, il a été puni et devra éplucher les haricots verts !

Non mais

;-)

12 commentaires:

Bertrand a dit…

Il est très joli, cet arbre à sacs. ^_^

Et content également d'apprendre que le félin familial n'a pas chat viré.

Aurélie a dit…

Je ne connaissais pas le coup des sacs en plastique mais ça me paraît risqué vu le taux d'humidité qu'il règne dans nos contrées... Je crains que tes grappes ne pourrissent à l'intérieur.
En revanche, j'ai deux trucs de bab contre les prédateurs verts : la roténone (autorisée en culture bio) qui est un insecticide qui fonctionne assez bien (mon pied de courgettes appréciait jusqu'à l'alternance déluge/canicule qui a eu raison de lui), et les pulvérisations de savon de Marseille mélangé à de l'eau. C'est 100 % naturel si tu prends du VRAI savon de Marseille (de plus en plus difficile à trouver). En fait ça repousse les insecte et surtout ça met une pellicule glissante sur les plantes qui les empêche de s'accrocher dessus. Au moment de manger ta récolte, ça se rince très bien à l'eau et c'est sans danger.
Fin de la minute Nicolas le jardinier. J'en entends déjà se moquer de l'état de mes fraisiers...

Sophie a dit…

@Bertrand : au fait : Je sais pas dire joyeux anniversaire en breton , mais tu dois comprendre le normand : joyeux anniversaire donc !
Tiens d'ailleurs j'ai comme l'impression que vous avez le même toi et Aurélie à quelques jours près ;-)
@Aurélie : en fait de prédateurs la sauterelle ne faisait que poser pour la photo, les vrais prédateurs sont surtout des moineaux qui me prennent de vitesse des que le raisin est mûr et j'ai peur que le savon de marseille ne les fasse se rouler de rire. Mais merci du conseil car je vais essayer sur le pommier et le poirier...

Bibenfolie a dit…

alors les moineaux: les DVD accompagnants les CD (pour lesquels nous n'avons donc pas acquis les droits) font de bons épouvantails et un lieu de stockage en attendant le remix de DADVSI... (ceci serait drôle si ce n'était pas affligeant d'avoir à faire cela avec des deniers publics en plus).
Les autres bêtes je me renseigne, parce la longue lignée de cultivateurs qui coule dans mes veines (1750 au moins après on sèche un peu pour remonter l'arbre) s'arrête avec moi, mais demain je sonde mes ancêtres vivants et cultivateurs, si ça urge envoie moi ton numéro de tel, sinon par mail dans la soirée...et si tu m'appelle Nicolas le jardinier je me fâche tout vert!

Gangan a dit…

Bonjour Sophie
Je viend de découvrir ton blog et je le trouve exellent.
Je me présente Gangan comme nouveau fidéle, d'ailleure je viens de mettre un liens pour aller sur ton blog sur "Gangan sur le web"
A bientôt sophie.

Gangan

http://gangansurleweb.blogspot.com/

Pajamaw a dit…

Un post et des photos tres marrantes! Je n'ai pas de conseils, malheuseusement. J'ai juste bien rigole'.

Monsieur plus a dit…

Si on ne peut plus faire d'expérience avec les animaux, que vont bien pouvoir faire de leurs journées ces pauvres enfants ?
Tu es dure de l'avoir puni.

Bertrand a dit…

Sophie> Merci !

(ça se dit "deiz-ha-bloaz laouen" ou "kalz a vloavezhioù all !", mais comme c'est un peu compliqué, ta version normande suffira parfaitement) ^_^

Aurélie a dit…

En effet, si tes prédateurs sont des volatiles, à part les CD évoqués par Bibenfolie, je ne vois pas trop. Il y a bien le filet mais c'est pas très joli et l'efficacité est toute relative car un grain de raisin peut se picorer à travers les mailles. Le plus grand bénéficiaire d'un filet serait peut-être ton chat, car il arrive fréquemment que les piafs imprudents y restent coincés... pour le plus grand bonheur de nos amis félins !

Sophie a dit…

@Gangan : merci, pareil pour ton blog, sauf que je sais pas faire une blogroll ;-)
@pajamaw : c'est l'essentiel ;-)
@Bertrand : à tes souhaits ;-)
@monsieurplus : à mon avis tu n'as pas la conscience tranquille : je t'imagine bien petit ayant tenté ce genre d'expériences ;-)
@bibenfolie : toi du sang paysan dans les veines ? MDR
@tous : décision a été prise à l'unanimité de donner un surnom au chat : Laure M.

Norna a dit…

Joyeux anniversaire en Breizou ?
Par chez nous on chante "Deiz-ha-Bloaz laouen dit" (sur l'air de joyeux anniversaire) ... sinon ton raisin, si tu en as assez ... t'en feras du vin ? ;-) "La cuvée Sophie" pour arroser les anniversaire !
Deiz-ha-Bloaz laouen dit,
Deiz-ha-Bloaz laouen dit,
Deiz-ha-Bloaz laouen dit ... hips !

Franpi a dit…

Eplucher les Zaricots ne devrait pas être une punition mais un vrai cours de science-nat.
Signé : un pédagogue |o