samedi 6 septembre 2008

Chaos et creation

Ce billet fait suite à un échange assez vif mais très intéressant que j'ai eu avec un usager ...



Régulièrement cette personne me donne des CD et des flyers des groupes qu'il programme. Seulement voilà, dorénavant il est passé de l'autre côté de la barrière en "produisant" l'album d'un groupe (je ne suis pas sure que le terme soit exact, mais je ne sais pas trop comment le qualifier "éditeur", "tourneur"...?)

Ce groupe (dont j'espère parler bientôt) fera l'objet d'un "facing" chez un célèbre libraire pendant 3 mois. Et donc mon lecteur veut bien me donner le CD, mais me demande de ne pas le mettre en rayon tout de suite pour ne pas plomber d'éventuels achats.
(Ceux qui me connaissent imagineront très bien comment j'ai démarré au 1/4 de tour en l'entendant ;-)

J'ai commencé par lui demander s'il pour ne pas plomber les ventes il s'était assurer que l'album ne serait pas en téléchargement illégal avant même la vente du CD, si le groupe ne disposait pas d'une page Myspace, ou autre, avec écoute en streaming (parce que tout le monde sait qu'il est impossible de récupérer les flux et de les enregistrer ;-)
Hélas, mon lecteur est déjà dans la répression des vilains pirates qui téléchargent et espére l'adoption rapide de la loi Hadopi.
Il aimerait bien d'ailleurs, au passage, que les bibliothèques aient les mêmes contraintes que pour le cinéma et ne puisse diffuser la musique que 6 mois après la mise en vente de l'album !

Je lui ai expliqué que la majorité des usagers qui fréquentent l'espace musique continuait à acheter de la musique, comme lui et moi, je lui ai expliqué aussi le prix exhorbitant du CD, l'apparition des FAI et autres groupes de Télécom qui vous vendent un téléphone avec un accès au catalogue des majors, bref tout y est passé...
Et que le danger ne venait pas vraiment de nous ;-)


Alors je lui dédie cet article qui tombe à point :
"les ventes de CD s'effondrent mais l'offre musicale aussi"

Moins 22% cette année par rapport à Juillet 2007 !

Il est dit aussi que seules les ventes sur Internet augmentent (mais de façon insuffisante pour compenser les pertes financières). Entre parenthèse ce qui est surtout inquiétant, bien plus que la dispration du support dans tout ça, c'est l'offre et la diversité culturelle qui diminue

Et que dans ce magma, le modèle économique se cherche toujours et encore.
alors je persiste : comment pourra-t-on trouver un modèle économique fiable avec deux systèmes qui cohabitent légal/illégal et que la solution trouvée par la répression est un leurre ?


Fort heureusement on a parlé boulot et donc musique, et on en est venu à évoquer le punk (je bosse dessus en ce moment et le sujet finit par devenir obsessionnel chez moi ;-) dont il est difficile de trouver la production en CD (et ce n'est pas prêt de s'arranger ;-)
On se demandait s'il ne serait pas possible de mettre en ligne des enregistrements pirates de groupes locaux (avec leur accord bien sur ;-)
Amusant non, juste après l'échange que nous avions eu ?


Comment on dit :

Tout et son contraire ?

le serpent qui se mord la queue ?

DIY ?
Addenda : je rajoute un lien vers cet article tout frais, qui apporte un autre éclairage...

2 commentaires:

Franpi a dit…

Allez, le disque de ton collègue va bientôt sortir, et si je crois lire entre les lignes il est vraiment très bon ;-)
Ce n'est pas moi qui vais te contredire, l'esprit DIY, dont je suis un enfant, a bien perdu de sa vigueur, et c'est difficile, dans la pléthore de mainstream, dans la profusion de sorties ineptes de trouver un offre différente, de qualité, ailleurs que dans les niches, confortables, mais qui se mordent la queue, à force, car elles ne parlent qu'à la niche, et pas aux autres. L'industrie musicale est complètement autophage, à l'image de son système macro-économique.
C'est un peu ce que j'écrivais il y a peu là :
http://franpi.canalblog.com/archives/2008/08/31/10413674.html
A force de tout formater, d'avoir peur de son ombre et de vouloir faire des disques pour les vendre, on n'en vend plus, et on ne fait plus souffler l'ouragan de la création.

BG a dit…

En tout cas, merci d'avoir partager cet échange avec nous. A l'heure où je dois réviser mon super oral d'assistant, tu m'as donné des bons arguments pour discuter sur la loi Hadopi...

Related Posts with Thumbnails