(s)top(s)

On ne sait plus ou donner du top ou de la playlist en cette fin d'année, tout le monde s'y est mis, je vais donc vous épargner le mien (d'autant plus que je trouve que cette année aura été médiocre en révélation musicale)
Et me contenter de vous donner quelques liens :

- les 10 meilleures pochettes d'albums
- Les 10 albums qu'il faut avoir écoutés
- Le top des 10 meilleurs albums oubliés
- Le top des blogs (15 blogs qui ont fait cause commune pour ne faire qu'un seul top des 15 albums de l'année)
Et
- le top des groupes qui ont splitté cette année :

Commentaires

Quelle prescience, car depuis le phénomène n'a fait que s'amplifier ! Au point qu'intéressé au début par toutes ces références signalées, je commence aujourd'hui sérieusement à saturer. Il faudrait que ces sélections soient vraiment réalisées avec sincérité. Mais il arrive que par cet exercice, chacun cherche un peu à faire son malin en se démarquant (ça arrive à tout le monde:-)), et en ne citant que d'obscures pépites qui se révèlent être après examen, telles des décorations de Noël, du plastique moulé, plaqué d'un revêtement or !
En tout cas, côté positif, le désir de musique est toujours là, à moins qu'il ne s'agisse d'un enthousiasme feint accompagné d'une compulsive quête de nouveautés, vite écoutées, vite oubliées. Bon, j'arrête ce prêchi-prêcha de râleur avant de plomber l'ambiance. :-)
Toutes ces playlists sont quand même bien utiles pour les acquisitions en bilbiothèque à condition de les pondérer et de les comparer entre-elles, car impossible d'acheter tous ces chefs d'œuvres :-)

Mon disque de l'année 2008 restera The Bedlam in Goliath de The Mars Volta. Mais je ne conseille pas spécialement sauf aux personnes appréciant les ambiances saturées. :-)
Nicolas

Articles les plus consultés