et m...


Bon bin voilà ça y est,
Il n'est plus là
Ce week end aura apporté son lot d'hommages émouvants,
je ne vais pas en rajouter
juste reprendre ce que j'écrivais
il y a quasiment un an lors de la sortie de son album
"bleu pétrole"
étonnée par ses paroles :
"Un jour je t'aimerais moins
jusqu'au jour ou je ne t'aimerai plus
un jour je sourirai moins
Jusqu'au jour ou je ne sourirai plus
un jour je parlerai moins
jusqu'au jour ou je ne parlerai plus
un jour je courrirai moins
jusqu'au jour ou je ne courirai plus"

"peu importe de toutes façons on mourira tous un jour."


Illusions illusoires : si tu pouvais faire un bisou à mon père et à mon frère de ma part si tu les croises dans les limbes de l'au-delà...



Commentaires

Franpi a dit…
On a vu ça cette nuit dans l'avion en rentrant, et on a pensé à toi... Jamais compris Bashung, jamais adhéré, mais vu le nombre de gens de qualité qu'il transporte, c'est que j'ai loupé un truc en route.
Aurélie a dit…
Bon ben je venais laisser un comm mais je me suis faite prendre de vitesse par un voyageur moins perturbé par le jetlag qui a écrit ce que je m'apprêtais à te dire. Qu'on a appris la nouvelle dans l'avion et qu'on a tout de suite pensé à toi. Pour le reste, je suis assez d'accord avec lui aussi.
A+
Anonyme a dit…
@Franpi. Non mec, tu n'as rien loupé. AB n'a jamais écrit que des textes imbittables, dont le caractère obscur ravissait les gogos qui confondent poésie et ésotérisme. Et en plus, il ne savait pas chanter.

PS : "On mourira tous un jour" : la licence poétique devrait avoir des limites.
Lamateur a dit…
@Anonyme: Pour mémoire, Bashung n'était pas parolier... Quand on ne sait pas, on ne dit pas...
arnaud a dit…
pour anonyme@ une liste d autres chanteurs ne "sachant pas chanter": gainsbourg, brel,brassens,nougaro, et autres sardou, benabar...svp
ce n est que de la chanson, pas de l'art( disait le premier )
Sophie a dit…
@Aurélie et @Franpi : contente que vous soyez revenus et j'espère que vous avez passé de bonnes vacances.
Pour ce qui est de ne pas aimer Bashung, je comprends, C'est peut être une question d'âge aussi pour quelques uns dont je fais partie il est associé à beaucoup de souvenirs, à des moments importants de notre construction d'adultes (les années mobylettes ;-)
Et pour ma part, il me touche encore un peu plus pour des raisons personnelles : depuis plusieurs mois la maladie le faisait ressembler à des êtres chers disparus de la même maladie.

@anonyme : pourquoi tant de haine ? Vous n'aimez pas Bashung, ok mais quel interêt à traiter ses fans de gogos ? Qu'est-ce que cela apporte ?
Sophie a dit…
@anonyme : j'oubliais : oseriez-vous écrire la même chose à visage découvert ?
Lamateur a dit…
Pour aimer Bashung, il suffit juste d'écouter: "La nuit je mens", "J'passe pour une caravane", "Aucun express", "Faites monter", "Tel", "Tant de nuits", etc, etc.Peu importe l'âge...
Anonyme a dit…
En fait, je viens de me rendre compte que je n'ai jamais su pourquoi j'aimais Bashung. J'aimais ses chansons. A force, c'est lui que j'ai fini par aimer, sans le connaître autrement, à l'insu de mon plein gré, si on veut. Il y a au moins 10 ans j'ai entendu Osez Joséphine. Un petit frisson connu m'a parcouru.. Depuis j'ai plus decroché. Je sais pas s'il était gentil, modeste, et tous les trucs qu'on entend sur lui tout de suite. c'est pas ce qui m'interesse. Ce qui est chiant c'est de se dire qu'à 61 balais, il avait surement encore le temps de nous dire des trucs...
Je hais les types qui meurent à 95ans dans leur plumard.
cgauthier a dit…
[i]Issu de toi
Issue de moi
On s'est hissés sur un piédestal
Et du haut de nous deux on a vu
Et du haut de nous deux on a vu

Tes calculs mentholés dans ta bouche ça piquait
J'ai pas compté j’escomptais
Mais une erreur de taille s'est glissée
Et j'y suis resté[/i]

[b][...][/b]

[i]Désormais je me dore
À tes rires
Je me dore à tes nerfs
À la poussière des météores
À la chaleur humaine

Désormais je me dore
À la crypte des monastères
Je me dore à l'ordinaire
À tombeau ouvert
À la chaleur humaine[/i]

Pas grand chose à dire, sinon qu'il va nous manquer. Chapeau l'artiste !
cgauthier a dit…
Mince, du BBcode plutôt que des balises HTML ^^
Anonyme a dit…
Oh mais on jase en mon absence ! Ce n'est pas beau du tout. Aussi vais-je vous donner la fessée que vous méritez.

"Bashung n'était pas parolier". Je comprends mieux sa diction hésitante, à la limite de l'audible : il devait chaque fois s'interroger sur le (non)sens de ses textes. A moins que le parolier ait pris la mesure du mongolito qu'il était et lui ait fourgué des paroles ad hoc.

"Quand on ne sait pas, on ne dit pas" : C'est à l'adresse de Bashung, cette remarque ?

"une liste d autres chanteurs ne "sachant pas chanter" : Mauvais exemples. Bénabar, je vous l'accorde volontiers. Mais Brassens savait très bien chanter. Il y a un scandale : des mecs, présents depuis des décennies sur la scène de la chanson, sont carrément incompétents ; que diriez-vous d'un bilbliothécaire incapable de renseigner après... trente ans de métier ?

"La chanson c'est pas de l'art" : c'est juste : quand on entend Birkin (et sa voix de chat écorché), Bashung ou Christophe (on a envie de les envoyer chez l'orthophoniste), on ne peut pas faire la confusion. Mais vous allez froisser tous les gens de la corporation qui, eux, se pensent comme artistes.

"pourquoi tant de haine ? Vous n'aimez pas Bashung, ok mais quel interêt à traiter ses fans de gogos ? Qu'est-ce que cela apporte ?". D'accord, ça n'apporte rien d'exprimer ce qu'on déteste - mais pas plus ce qu'on aime, non ? Vous acceptez les éloges des "fans" et vous condamnez les critiques des autres ; il s'agit pourtant de la même chose : de l'expression d'un (dé)goût. Quant aux "gogos", là il s'agit d'autre chose : comment accepter l'adulation dont AB est "l'objet" ? d'un type qui, OBJECTIVEMENT, ne sait pas chanter et dont la plupart des textes sont littéralement incompréhensibles ? N'y a-t-il pas là une sorte de snobisme ?
Par ailleurs, on peut aimer à la folie un artiste en reconnaissant que son oeuvre est médiocre (ce qui n'est pas forcément le cas de AB, d'ailleurs : une chanson comme "Madame rêve" est somptueusement arrangée ; si AB en est l'auteur, maximum respect).
Sachez enfin que je suis sans haine.

"oseriez-vous écrire la même chose à visage découvert ?". Madame, franchement, c'est con cette remarque. Si vous me connaissiez, vous sauriez que je ne manque jamais une occasion d'engager un échange, même s'il doit commencer par une polémique. Mon nom ne vous apporterait rien. En outre, "Sophie" n'est pas moins anonyme, non ? Et c'est sans importance.

"Ce qui est chiant c'est de se dire qu'à 61 balais, il avait surement encore le temps de nous dire des trucs..." Dieu merci, c'est fini.

"Je hais les types qui meurent à 95ans dans leur plumard." Mon arrière grand-mère est morte à 94 ans, dans son lit, après une vie de labeur anonyme et sans faire chier son prochain (en encombrant les ondes, par exemple).
arnaud a dit…
et voilà Warhol! il avait raison finalement;
c est a ça que devait servir le web2.0 et autres forums(franchement j arrive pas a en trouver un où ne s'exerce pas l'agressivité systématique): donner la parole a des improductifs anonymes, donnant leur avis sur tout
"et La Callas c est du poulet?" Mr anonyme devrait postuler aux inrocks ou dans un jury de stars de salle de bain : il a l air de s'y connaître en chant: brassens etc...ne confondez pas émotions, talents ou écriture avec de vrais qualités de chant classique, ç a n 'a rien à voir merci
Anonyme a dit…
"Mr anonyme devrait postuler aux inrocks". Non, pas les Inrocks, svp.
arnaud a dit…
non c est vrai là j ai exagéré!
pas les inrocks! c'était pour rire!
pour quoi pas télérama? ou siné hebdo
peu importe ne nous fâchons pas!
l'heure est au consensus( quel vilain mot, mais on aime les jeux de mots)
dommage qu'on ne puisse se réconcilier devant une bière(sans alcool), en terrasse sous le soleil! ça existe pas encore le blog-bière-en-terrasse?
allez c est ma tournée anonyme@!
Franpi a dit…
Ouais, l'âne oh nim vaut bien les inrocks, ou l'on aime à pile ou face...
En quelques années de causage musique, j'ai appris un truc. Parler de ce qu'on aime pas est une putain de perte de temps :)
Anonyme a dit…
Et parler tous ensemble que de ce qu'on aime, avec les mêmes mots, la même consensualité,la même gentillesse, en évitant soigneusement de froisser, de déplaire, c'est quoi au juste ?

Je suppose que les gens qui aiment vraiment Bashung, notamment pour ce qu'il avait de profondément "incorrect", doivent avoir une sombre envie de vomir en lisant les monceau de niaiseries consensuelles et repétitives qu'on peut lire sur lui actuellement, sur les blogs ou ailleurs!

L'anonyme qui hait aussi les grand-mères laborieuses devenues muettes à force de bosser come des bêtes.
Sophie a dit…
bon et bien je crois que vous venez de trouver le mot de la fin de ce debat "les gens qui aiment vraiment Bashung doivent avoir une sombre envie de vomir en lisant les niaiseries" Merci d'y avoir contribué.

Articles les plus consultés