mercredi 29 avril 2009

Paris 2009 (part II)

Un sujet important et d'actualité a été évoqué pendant ces rencontres :

DADVSI, HADOPI, droits voisins, ... :
Le cadre juridique de l'action des bibliothèques
musicales aujourd'hui
Avec Gilles Verken, avocat au barreau de Paris, Bruno Anatrella, juriste au cabinet Pierrat (j'aurais bien aimé voir Emmanuel Pierrat en vrai, vous savez c'est celui qui a écrit ce livre ;-), Michèle Battitsti, responsable de la veille juridique à l'ADBS, un représentant (dont j'ai oublié le nom ;-( de la SACEM-SRDM, une représentante de l'ADAMI et un représentant du SNEP , le tout modéré par Yves Alix qu'on ne présente plus.
Ce qu'il s'est dit pendant cette table ronde ? Beaucoup de choses que l'on savait déjà et que vous pouvez réécouter ici.
Mais ce qui m'a marqué c'est cette volonté de dédramatiser la situation, je ne m'attendais vraiment pas à ce que l'on nous incite à passer outre une loi qui a pour résultats un système confus...
On a plusieurs fois parlé de gestion collective des droits pour l'ensemble des bibliothèques à la manière d'un consortium comme CAREL ou COUPERIN
J'aurais tendance à penser que ces experts considèrent que la balle est dans notre camp et qu'ils attendent de nous des propositions !
Un des intervenants a quand même conclu par un
"osez, osez Joséphine !
(C'est lui aussi qui avait un sticker des Bérus sur son labtop ;-)
Oui vous ne rêvez pas comme le signale Discobloguons, ils nous considèrent comme une force de lobbying !!!!

[MAJ]Entre-temps, la loi Hadopi a quand même été votée par les députés présents ce jour-là (au nombre de 16, c'est dire l'intérêt porté à cette loi dont les opposants sont qualifiés de bobos-geeks)
[reMAJ] >Pour finalement être rejetée au Sénat faute de votants...

Aucun commentaire: