dimanche 12 juillet 2009

carnets de vacances

Quelques anecdotes de vacances :

Tout d'abord le lieu des vacances : choisi depuis plusieurs mois dans le but retrouver ce camping perdu au fin fond des vignes avec quelques mobiles-homes égarés, tout près de la rivière aux plages aux noms si romantiques : la plage 1, la plage 2, la plage 3, etc..

Notre préférée étant la 4:


Sans nouvel après l'envoi de mon mail de réservation, j'ai quand même pris la précaution d'appeler, pour être sûre de la réservation dans cet Eden, le cultivateur-gérant de camping qui m'a assuré qu'il n'y avait aucun problème, son PC avait juste rendu l'âme mais il avait bien pris note de ma réservation : "Bin oui hein priorité aux anciens clients !" Parfait.
La veille du départ et sans vouloir paraître trop insistante, j'ai à nouveau téléphoné pour prévenir d'une arrivée tardive (et aussi m'assurer qu'il nous attendait bien, je suis normande et ménagère de moins de cinquante ans, ne l'oublions pas ;-) Bien m'en a pris : "hein, vous avez réservé pour demain, déjà ?"
Et voilà, bingo ! Le cultivateur-gérant de camping avait zappé MA réservation, pour louer MON mobile-home à d'autres ;-(
Heureusement, il a un frère gérant de camping-cultivateur (oui la différence est subtile mais réelle, comme vous le verrez plus loin) il s'est donc arrangé avec lui et nous a trouvé un nouveau lieu de villégiature chez son frère : le camping à côté, parfait.
Sauf que la notion d'Eden est un peu différent chez son frère, qui avant d'être cultivateur est d'abord gérant de camping (la fameuse différence ;-) : on est loin de l'enfilade de mobiles-homes, mais on est quand même dans une promiscuité qui nous permet de profiter pleinement de la vue et de la conversation de nos voisins. Dans un vrai camping il y a des animations organisées : après la soirée Karaoké, hier c'était la soirée bal, j'ai peur je n'ai pas lu le programme, pourvu qu'il n'y ait pas de match de foot retransmis sur l'écran géant ou d'élection Miss Camping !
J'ai par la même occasion appris que l'Ardèche était un haut-lieu de villégiature des gens du Nord et c'est vrai que n'importe où, ou se pose le regard on ne voit que des 59 ou des 62 ! Et alors ? Rien ! Ça m'évitera d'aller dans le Nord cette année ;-)

Sinon on a eu droit à un épisode cévenol (non il ne s'agit pas d'une rediffusion d'"Ardéchois coeur fidèle") mais d'un orage extrêmement violent, surtout au retour de la plage, quand les grêlons vous frappent de plein fouet sur les coups de soleil, au point d'être obligés de s'arrêter sous un arbre parce que de toutes façons vous n'y voyez plus rien à 10 mètres devant vous et que vous avez peur de vous perdre et de finir au milieu du terrain d'aviation qui jouxte le camping (en même temps il y a peu de chance de voir un avion décoller sans visibilité ?)


Vous êtes là grelottant sous votre arbre et Generation Y et Z morts de trouille parce que "il ne faut jamais s'arrêter sous un arbre quand il y a de l'orage !"
Faut pas croire, hein (ça y est j'ai pris l'accent ;-) on passe de bonnes vacances quand même, si on excepte le rocher de plusieurs tonnes qui s'est effondré dans la rivière près de l'endroit ou nous nous baignons, d'après les gens du coin c'est extrêmement rare, je me demande si c'est aussi rare que les réservations qui... Si l'on excepte aussi la limace trouvée dans mon assiette provençale et que je n'ai pas eu l'à-propos de photographier pour compléter mes photos collectors d'insectes vus de très près ;-)
sinon l'Ardèche est toujours une aussi belle région, avec plein de coins sauvages...


... Et des baraques à frites (si si je vous jure, elle est sur la route pour aller à Joyeuse ;-)

Suite des carnets de vacances prochainement avec une semaine prévue au Cap d'Agde...

4 commentaires:

Nadine Pestourie a dit…

Ta génération X Y Z a raison, en cas d'orage faut surtout pas se réfugier sous les arbres !
P'tin ces gens du nord !
Bonnes vacances ! J'ai bien envie d'aller faire un tour en baie de Somme et sur les plages de la mer du Nord - fait vraiment trop chaud ici. En plus, en Limousin l'orage n'arrive pas à éclater :(
Enjoy your holidays !

Franpi a dit…

On dirait que tu n'as pas aimé :-D

Bibenfolie a dit…

Si tu viens au Cap d'Agde et qu'on ne trouve pas moyen de se voir c'est à se flinguer! allez un peu de teasing: je mettrais mes chaussures de fille (2 jours sans me casser la gueule mais les paris sont toujours ouverts!). Bonnes vacances!

eric1871 a dit…

passe me voir... je te ferai les honneurs de ma médiathèque (s'il fait pas beau)