dimanche 6 décembre 2009

le bookcrossing pour les nuls

Après le speedreading c'est maintenant au bookcrossing que s'adonnent les bibliothèques.
Je vais donc tenter de vous expliquer en quoi consiste l'opération "bouquine-moi"(bookcrossing) qui a commencé en cette fin de semaine (week end) à Rouen.


Ce matin nous sommes allés "libérer" des livres (oui un peu comme ce mouvement qui préconisait le retour dans leur milieu naturel des nains de jardins)


Cela a consisté à déposer des livres enfermés dans une pochette plastique étanche (on est en Normandie ne l'oublions pas ;-) dans des endroits précis, c'est à dire hors de portée des chiens, un peu à l'abri de la pluie et visibles des passants, comme par exemple sur des bancs publics.


Ce fut l'occasion de s'étonner de l'honnêteté des citoyens puisque plusieurs nous ont courus après :
"M'dame ! m'dame ! Vous avez oublié un livre ! "

Au cours de la journée des personnes se sont même déplacées pour rapporter les livres trouvés sur la voie publique, quelqu'un a même téléphoné en indiquant le numéro trouvé dans le livre pour retrouver l'usager qui l'avait perdu ;-)
Et là d'expliquer :

"Vous pouvez le garder, le lire et une fois lu, le libérer,
c'est à dire le déposer sur un banc, un rebord de fenêtre, ...
Afin qu'une autre personne le trouve et le lise et fasse à nouveau la même chose"

Je me suis vite rendue compte que le plus difficile à expliquer était la partie technique.
Admettons que vous ayez trouvé ce livre :


vous le lisez et vous voudriez laisser un commentaire pour les prochains destinataires qui l'auront en main ou tout simplement connaître la procédure pour le libérer ? (bien sur vous pouvez faire sans)
Pour ce faire, il vous faut vous connecter sur le site :


Vous arrivez sur cette page :


Indiquez le numéro BCID que vous trouverez à l'interieur du livre :


ici il s'agit du 671-7633829

Cela vous permettra de savoir qui l'a déposé avant vous, pourquoi, etc...
Et c'est là que vous aussi vous entrez dans la danse en indiquant éventuellement ce que vous en avez pensé et ou vous allez le redéposer.


Après l'avoir testé, j'ai quelques reproches à faire au site (en plus du fait qu'il soit en anglais et même si il existe un accompagnement francophone : le wiki ) à mon avis il est trop compliqué et pas très intuitif.
La notion de réseau social n'y est pas assez développée. C'est pourtant ce qui pourrait faire le lien, on recense actuellement 10 000 bookcrossers en France, il devrait en avoir bien plus si cette démarche était mieux relayée.


Alors que l'on pourrait penser naturelle que cette opération soit organisée par des bibliothèques je peux vous assurer que demander à un bibliothecaire de libérer un livre dans un lieu public est tout sauf un acte naturel ! C'est quasiment un acte contre-nature, pour certaines d'entre nous cela a été vécu quasiment comme un traumatisme ;-)

On a aussi envie de savoir ce que deviennent les livres, or la plupart ont l'air de disparaitre sans laisser de traces : à cause du fétichisme du livre ? Qui nous met parfois aussi en colère dans nos bibliothèques quand on s'aperçoit que des usagers gardent définitivement les documents empruntés.
Peut être dans quelques mois, tout comme nous retrouvons parfois des livres de la bibliothèque dans les brocantes, nous trouverons ces livres sur les étals ?

17 commentaires:

emma a dit…

Ton article tombe à pic, je cherchais le site pour enregistrer un livre histoire de le perdre dans le train. Il me semblait par contre qu'un autre site existait.

mediamus a dit…

Le terme a-t-il déjà trouvé sa traduction en français ?

[n'en revient pas du sérieux de ce commentaire :-) ] NB

Sophie a dit…

@emma : oui il existe un autre site je ne l'ai pas cité car il me semblait peu représentatif et encore moins si le livre part à l'étranger :-)mais je vais rechercher l'adresse...
@mediamus : tu vas bien ? ;-)

Benoît a dit…

J'ai l'impression que la bib a changé ???
Vous auriez pu quand même lacher les livres un peu plus loin que dans le pauvre ficus du centre commercial...les clodos font pipi dedans...

Daniel a dit…

Sophie,
on prépare deux compils des musiques présentes sur l'emusic box de la Bfm de Limoges pour une diffusion via "book crossing".
Elles sortiront le 29 janvier prochain. Ca serait interessant de faire le point sur votre opération d'ici là.
On a choisi comme terme pour notre cd crossing : "tourne-disques".
qqun sait-il s'il y a déjà eu des opérations tourne-disques qquepart ?
DLG

ashentie a dit…

je fais aussi du bookcrossing, je suis d'accord avec toi le site n'est pas très attrayant et du fait qu'il soit en anglais, il doit rebuter pas mal de personnes. Il manque d'interactivité et devrait être plus simple.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.