samedi 2 janvier 2010

Pourvu qu'elle soit douce

...cette année 2010

oui tous les clichés sont là ! Mais au moins j'en suis l'auteure ;-)

J'ai attendu un peu avant de me lancer dans ce traditionnel post et après quelques jours passés en 2010 je m'aperçois qu'aucun changement n'est en vue (en même temps comment pourrait-il en être autrement ?)
Hélas, car cette nouvelle année me fait peur, de par le contexte qui fait si peu de cas de la culture (Je ne suis pas sure qu'il faille se réjouir de l'intégration de la direction du livre et de la lecture à une direction générale des médias et de l'industrie culturelle). J'ai peur d'une société qui considère Internet comme un égoût et commence à se demander si il ne va pas falloir légiférer, aidée par ceux qui s'y connaissent le moins mais qui profitent de leur notoriété pour s'exprimer à son sujet avec des arguments limite point Godwin (les exemples abondent et vous en aurez un exemple affligeant ici).

Je suis inquiète du devenir de notre profession et plus particulièrement de la musique en bibliothèque (j'ai appris que nos amis discothécaires catalans verraient leur budget réduit pour l'achat de musique et c'est une menace qui concerne aussi nos bibliothèques musicales hexagonales).
Je m'interroge aussi sur ma légitimité, notamment celle de ma participation au groupe des bibliothécaires hybrides de l'ABF, moi qui travaille dans une commune ou aucune offre numérique n'est à l'ordre du jour et qui ouvrira bientôt une bibliothèque de quartier sans le moindre support musical !

Je suis triste que Christian Lacroix ait du arrêter ses fabuleuses créations qui nous faisaient rêver, je suis triste des voix qui se sont tues cette année et que j'aimais beaucoup :
Kriss Crumble et Lhasa que j'avais eu la chance de voir en concert et qui m'avait tellement émue.

Mais j'espère pour vous une bonne et heureuse année 2010 !

1 commentaire:

laure leforestier a dit…

Bonne année à toi aussi, chère bibliothécaire ! Et j'adore tes chats :-)
Des bises