mercredi 1 septembre 2010

ca m'enerve

Le premier énervement de la rentrée, je ne sais pas si c'est à cause de l'anniversaire du MLF qui a fêté ses 50 ans dans l'indifférence générale ou la lecture du "conflit" d'Elisabeth Badinter ou les deux à la fois, toujours est-il que cela a réveillé en moi un féminisme et une envie de mordre que je n'avais jamais vraiment ressenti auparavant.

Depuis plusieurs jours je passe devant un panneau publicitaire qui affiche une "Sophie 95 C" sur 4X3 M. A chaque fois je n'ai pas le temps de voir à quoi correspond cette pub qui a le don prodigieux de m'agacer : si mes souvenirs sont bons même Miss France ne donne plus ses mensurations !


Au risque de coups de klaxons impétueux parce que je n'avançais pas,  j'ai fini par réussir à déchiffrer le site internet à l'origine de cette campagne, je ne le donne pas il est suffisamment visible sur l'affiche et je n'ai pas envie de lui faire de pub. Car sous couvert d'un blog au ton fausse bonne copine/bon plan/ ce n'est que la vitrine de la marque "sans complexe" qui véhicule tous les clichés et paradoxes habituels (ménagère, femme active et séductrice) dont le plus flagrant sur cette affiche : "la taille mannequin c'est démodé" bin voyons ! Avec un mannequin qui n'affiche comme rondeurs que ses seins ? Et je ne ferais aucun commentaire sur sa moue grimaçante dont je m'interroge encore sur le sens à lui donner ? Ce qui me gêne dans cette affiche, et j'ai eu beau cherché et rappeler à mon bon souvenir les cours d'analyse de l'image dispensés à la fac, c'est que je n'y vois aucun second degré, aucune lecture cachée.
Sophie et Elodie affiche sans complexe leur forme ? Ouais,  ok et... ?

Sur le blog on peut télécharger Sophie ou Elodie en fonds d'écran : j'imagine bien sur mon pc "Sophie 95 C" : oh oui trop cool ! Déjà que je la vois tous les matins alors que j'ai encore l'oeil éteint, les cernes sous les yeux et que j'ai un brushing qui ressemble à... rien et elle qui fait rien qu'à m'énerver avec sa silhouette et son grain de peau parfait...

Bref et l'image de la femme dans tout ça ? Allez je parie que les avis masculins n'y verront aucun problème et les commentaires féminins diront que je chipote à voir une dégradation de l'image de la femme.

6 commentaires:

Tredok a dit…

J'ai vu aussi les pubs, mais je n'ai pas pu lire l'URL. Du coup j'ai juste cherché la marque.
Au dela de cette pub (une parmi tant d'autres et pas la pire). Les prix sont bas et les modèles attrayants. Madame est ravie ^^

zigazou a dit…

« Sur le blog on peut télécharger Sophie ou Elodie en fonds d'écran : j'imagine bien sur mon pc "Sophie 95 C" : oh oui trop cool ! »

Arf ! T’as déjà visité des services techniques ? C’est pas triste en la matière ;-)

Comme on est facilement pris par les préjugés et de vilaines habitudes, j’essaye de transposer pour voir. Qu’est-ce que je dirais si c’était un mec musclé tablettes de chocolat qui présentait un boxer avec un slogan du même accabit ? Et que dirais-tu ?

Pour avoir cherché à creuser le sujet, on en revient souvent à la question : doit-on amener le traitement de l’image féminine au même niveau que le traitement de l’image masculine ou bien l’inverse ? Le MLF a eu tendance à répondre par la première alternative, le néo-féminisme tend plutôt vers la seconde.

Et il ne faut pas oublier que le produit c’est quand même des sous-vêtements ! Pour un yaourt, c’est vrai que ça m’interpelle qu’on nous serve une fille complètement nue, pour des sous-vêtements beaucoup moins.

Enfin, le vrai souci vient de ce que le discours n’est pas en phase avec l’image.

Note : pour répondre à ma question, en fait, j’ai tendance à ne pas m’attarder sur des images de mecs torse-nu et moule-burne, question de goût, je zappe. Et si ça peut faire plaisir à des femmes, pourquoi pas !

phelly a dit…

C'est effectivement une publicité stupide et qui donne une image pas jolie jolie de la femme...

On n'a pas vraiment progressé depuis les années 50...

Tu avais vu ce billet qui avait été signalé dans le bouillon? http://advertisingtimes.blogspot.com/2010/07/le-sexisme-dans-la-publicite-en-45.html

@zizagou : j'avoue que je préfère pour ma part la démarche MLF à celle du néo-féminisme. La banalisation de l'homme ou de la femme comme objet, très peu pour moi.

B. Majour a dit…

En plus, c'est là une photo retouché sur Photoshop... même les stars y ont droit ;-)))

Si tu veux le même grain de peau, point de beauté compris, demande à un connaisseur de Photoshop (ou n'importe quel retoucheur d'images un peu étoffé.)

bien cordialement
B. Majour

Marie a dit…

c'est une mauvaise pub : on ne comprend pas que c'est pour des sous-vêtements, le nom du site est illisible (même en le voyant sur écran, je n'ai pas réussi à lire la phrase), on ne voit aucun rapport entre un mannequin au physique très classique et le nom du site en question... bref c'est nul !
Pour l'image de la femme ce n'est malheureusement pas pire qu'un tas d'autres (au moins on voit le produit vanté)...

GinL a dit…

Haha, je suis bien d'accord avec toi ^^
Étant infographiste la retouche photo ça me connait et je m'irrite assez souvent devant des pubs tant ignobles par l'exposition de leurs sujets que la qualité graphique de ces derniers.
Une pub m'était resté en tête, pour une certaine marque de cuisine mettant en scène la dite magnifique cuisine à gauche et une vue proche sur la buste d'une femme bien fourni, bras croisé en dessous.
le sujet étant donné "regardez ma cuisine plutôt que ma poitrine" en gros...
Tant de choses mauvaises à pensé sur cet humour un peu trop primaire.
Sans compter cette pub pour rassoir avec le visage d'un homme reposé sur la poitrine d'unne femme, visiblement étonnée de ne ressortir aucun picoti.
Haaalala... et dire que la pub est le reflet de la majorité. :)