samedi 9 avril 2011

Autiste et bibliothécaire

Ce billet est à lire avec toutes les précautions possibles il ne s'agit en aucun de stigmatiser un handicap mais de montrer sous couvert de bonnes intentions comment on véhicule des clichés. 
Une campagne publicitaire a attiré l'attention de notre Bibliobsédé  préféré :


Cette photo nous a fait réagir et pose question : Cette photo ne véhicule-t-elle pas des clichés, pas ceux qu'elle veut dénoncer bien sur mais d'autres ?
Que veut-elle faire passer comme message ? que les autistes sont des gens comme les autres ? Bien
Mais pour ce faire que montre-t-elle ? Une femme... avec des lunettes (2 clichés) 
Et si je pousse un peu plus loin mon raisonnement, peut être limité je vous l'accorde mais qui est celui du commun des mortels, pourquoi le publicitaire a-t-il choisi ce métier ? En regardant un peu les rares images que j'ai trouvé ailleurs de cette campagne c'est le seul métier que j'ai trouvé représenté (?)
Parce que l'on se représente les bibliothécaires plongés dans leurs livres toute la journée, parce que les bibliothécaires ont la réputation d'être des gens qui ne sont pas des as de la communication vers autrui ?
Définition prise sur le site vaincrelautisme.org :
"L’autisme se caractérise essentiellement par une interaction sociale déficiente" 


Et de là à penser que les bibliothécaires ont une tendance naturelle à l'autisme... 
Pas qui a été franchi allègrement hier par des collègues, preuve qu'ils sont capables d'autodérision et conscients de leur image :

"autisme et bibliothécaire = pléonasme ?"

Ce n'est pas très sympa pour les autistes qui à cause du choix de la représentation de ce métier et de 
ses clichés restent associés à cette notion de sociabilité déficiente... Et par la même occasion les bibliothécaires aussi !

Autistes et bibliothécaires même combat : 
nous ne sommes pas différents de vous ? 

 En tout cas je souhaite à Katia (la jeune femme de la photo) de s'épanouir dans ce métier et de faire sauter tous les clichés et préjugés !http://ow.ly/i/a5VR#ApJ

17 commentaires:

olympe a dit…

je ne peux pas lire ce qui est en petit. mais vu comme ça c'est incompréhensible parceque je ne vois pas quel rapport il peut y avoir entre les 2

mpypvfe a dit…

On aurait aimé voir "autiste et avocat", "autiste et marketeur", autiste et analyste financier...

Sophie a dit…

@Olympe : j'ai ajouté un lien tu peux cliquer pour agrandir. Tu ne vois pas le rapport entre quoi et quoi ? autiste et bibliothécaire ? Aucun sauf dans l'inconscient collectif ou l'on image dans les deux cas des gens à la "sociabilité deficiente"
Ou pourquoi pas "Autiste et avocat" comme le dit plus haut Mpypvfe ?

Franpi a dit…

On peut voir les choses en positif. Profession intellectuelle et pathologie censément excluante tout en jouant sur les clichés : effectivement l'autiste est pensé par la population en deux catégorie, le légume ou Rain Man. C'est bien d'avoir choisi une profession "normale" mais "connotée" comme tu le dis, ça permet d'interpeler le quidam. On sait que la pub, c'est du bas instinct de toutes façons.

Franpi a dit…

Et puis tout le monde sait qu'on devient bib parce qu'on aime bien les livres, la poussière et les bottes à frange, enfin ;-)

zigazou a dit…

Bon, c’est pas que je veuille ramener ma fraise, mais je pense que mon intervention est importante voire capitale ! ;-)

Je tiens à remercier chaleureusement Vaincre l’autisme pour avoir eu l’élégance et le style de ne pas sortir une affiche « autiste et informaticien(ne) ».

Parce que, il faut bien le dire, l’image d’autiste colle plus à la peau des informaticiens que des bibliothécaires.

Je suis d’ailleurs que cela ne t’ait pas traversé l’esprit Sophie :'-D

Sophie a dit…

Bien sur que ça m'a traversé l'esprit ! tu penses bien ;-)
Mais quels sont les clichés pour représenter un informaticien ? ...
Et oui le t-shirt pas repassé avec les restes de pizza : ça l'aurait pas fait sur une affiche ? ;-)

Et plus sérieusement je souhaite insister sur cette partie méconnue mais essentielle de notre profession qui est le contact avec le public et j'ai l'impression que c'est moins le cas pour un informaticien ?

zigazou a dit…

T’as oublié le coca, les cheveux ébouriffés, la barbe de plusieurs jours, les lunettes, le cendrier qui déborde etc.

L’informaticien serait moins en contact avec le public que la/le bibliothécaire ? Franchement, je ne saurais te dire. Il faudra que je pense à lever les yeux de l’écran pour vérifier ;-)

Lully a dit…

Franchement, Sophie, je pense que tu es complètement à contre-sens.
L'objectif de la campagne est de dire que les autistes sont capables de bien plus que ce qu'on les croit habituellement.
Donc soulignement des paradoxes : un autiste peut même être bibliothécaire -- ce à quoi on ne s'attendais vraiment pas !
Donc un bibliothécaire est, par définition, ouvert, réactif, etc. bref, tous adjectifs qu'on n'envisage pas d'attribuer à une personne atteinte d'autisme.

Sophie a dit…

peut être mais dans ce cas pourquoi n'ai-je pas été la seule à être interpellée par cette campagne ?
J'aurais aimé aussi qu'on évoque d'autres métiers car les autres photos que j'ai pu voir étaient " autiste et en CE2", "autiste et étudiant"...

Anonyme a dit…

à mpypvfe.
Et oui, pas facile de trouver une profession qui fasse l'unanimité!
Autiste et avocat? ça n'existe pas, Autiste et marketeur? non plus!!
Autiste et informaticien, ça fonctionne mais ça relève aussi de cliché (beaucoup d'autiste de haut niveau/asperger sont informaticiens!!).
Ne voyez là aucune allusion négative au métier de bibliothécaire (au passage, c'est si dégradant d'avoir autiste et bibliothécaire pour les bibliothécaires??!!).
Déjà que les enfants, malgré la loi de 2005, n'arrivent pas à être scolarisé (même ceux ayant un QI supérieur à la moyenne), alors de là à trouver un métier... sans avoir été à l'école... ne vous inquiétez pas... les autistes ne vont pas arriver de sitôt vous prendre votre boulot!!!

Les campagnes de sensibilisation à ce handicap peuvent avoir des défauts, mais AUCUN média français n'en a parlé lors de la journée mondiale de l'autisme le 2 avril 2011 (1 enfant sur 140 en moyenne est touché). NON, ils ont parlé pendant 3 jours du sida, mais pas de l'autisme... il faut que les mentalités évoluent!!

Au passage... un autiste n'est pas forcément replié sur soi et n'est pas "dans sa bulle"... il a juste un comportement inadapté à une situation qu'il ne connaît pas. Mais il va vers les autres (à nous de lui apprendre comment se comporter dans telle ou telle situation). Il a un raisonnement différent (mais pas pour autant avec des lacunes).
J'aurais encore beaucoup de chose à dire mais bon...
Barbara, maman d'un jeune garçon autiste léger de 8 ans (qui au passage ADOOORE les livres!!!)

Anonyme a dit…

à mpypvfe.
Et oui, pas facile de trouver une profession qui fasse l'unanimité!
Autiste et avocat? ça n'existe pas, Autiste et marketeur? non plus!!
Autiste et informaticien, ça fonctionne mais ça relève aussi de cliché (beaucoup d'autiste de haut niveau/asperger sont informaticiens!!).
Ne voyez là aucune allusion négative au métier de bibliothécaire (au passage, c'est si dégradant d'avoir autiste et bibliothécaire pour les bibliothécaires??!!).
Déjà que les enfants, malgré la loi de 2005, n'arrivent pas à être scolarisé (même ceux ayant un QI supérieur à la moyenne), alors de là à trouver un métier... sans avoir été à l'école... ne vous inquiétez pas... les autistes ne vont pas arriver de sitôt vous prendre votre boulot!!!

Les campagnes de sensibilisation à ce handicap peuvent avoir des défauts, mais AUCUN média français n'en a parlé lors de la journée mondiale de l'autisme le 2 avril 2011 (1 enfant sur 140 en moyenne est touché). NON, ils ont parlé pendant 3 jours du sida, mais pas de l'autisme... il faut que les mentalités évoluent!!

Au passage... un autiste n'est pas forcément replié sur soi et n'est pas "dans sa bulle"... il a juste un comportement inadapté à une situation qu'il ne connaît pas. Mais il va vers les autres (à nous de lui apprendre comment se comporter dans telle ou telle situation). Il a un raisonnement différent (mais pas pour autant avec des lacunes).
J'aurais encore beaucoup de chose à dire mais bon...
Barbara, maman d'un jeune garçon autiste léger de 8 ans (qui au passage ADOOORE les livres!!!)

Sophie a dit…

J'avais pourtant pris toutes les précautions : non il n'y a rien de dégradant à associer "Autiste et bibliothécaire" le débat n'est pas là, pour moi la comparaison se faisait au détriment des autistes en les associant à une profession elle-même connotée.
Merci de votre éclairage Barbara

fr a dit…

je vais essayer de prendre autant de gants que sophie. ce qui est gênant c'est que cette campagne véhicule un message qui est contraire à l'image que la profession souhaite donner d'elle-même depuis un moment. sur l'affiche il est écrit "Katia aime les livres, elle est bibliothécaire'. Or le message qu'on aimerait faire passer est "j'aime le contact avec le public, je suis bibliothécaire". bref les deux messages se télescopent.

Anonyme a dit…

j'arrive en retard mais pour couper la poire en deux.
Je suis bibliothécaire (avec chignon pas trop strict et lunettes depuis peu...) et c'est tous les jours que je lutte contre les clichés de la bibliothécaire planquée derrière ses livres et son écran d'ordinateur... alors oui, cette pub m'a d'abord faite bondir!
Puis, j'ai été voir les videos disponibles sur You tube... j'ai éclaté de rire ! ce que j'ai préféré c'est le message "grâce à la recherche médicale, elle est aussi bibliothécaire". Alors, plus besoin de faire des études et de passer des concours ?!!!
trève de plaisanterie, la formule est maladroite et les clichés sont tenaces des deux côtés, je suis bien placée pour le savoir, ma propre soeur est autiste. Je connais bien les problèmes d'intégration et de prise en charge qui sont le quotidien laborieux des proches.
Le making off montre que l'association avait aussi un profil d'ingénieur sous le coude, pourquoi ne pas l'avoir gardé? Peut-être pour avoir un exemple féminin alors que ce handicap touche majoritairement des hommes. Ou peut-être, après tout, parce que bibliothécaire c'est un métier qui vaut qu'on en fasse la pub, non ?

Anonyme a dit…

Même reflexion à la vue de l'affiche : pas sûre qu'elle serve la cause des autistes. Dans l'interview, Kathia dit que ses difficultés sont de l'ordre de l'interaction sociale.
Et tout le monde sait bien que les bibliothécaires ne parlent qu'a leurs livres/cd/dvd/bd, jamais à des gens.
Dans le spot publicitaire, on la voit dans une activité calme et isolée(enregistrement de documents), hélas très peu représentative du métier, qui est un métier de contact (avec tous les défis et difficultés des interactions/altercations sociales) Je trouve justement que placer une autiste comme Kathia dans cet environement professionnel, c'est un peu jeter un agneau en pature aux loups. J'ai pu observer cette situation avec un collegue dont le handicap affectait ses capacités sociales. Démuni face au public, et surtout ne bénéficiant pas d'un encadrement adapté, son expérience a été un échec.
Ce qui m'enerve, c'est quand les professionnels de la santé et du social orientent ces personnes vers ce métier en pensant son environnment "calme" conviendra à leur épanouissement professionnel. A l'arrivée, c'est une énorme déception, un échec, alors que comme le dit Kathia " je veux travailler pour ne pas être un poids pour la société".*

Pour que l'expérience réussisse, il faut prévoir en bibliothèque, un collègue "référent"(en plus de son métier de bibliothécaire)pour accompagner, coacher, encadrer,tutorer, -employer le mot qui vous convient- toutes les Kathia qui veulent devenir bibliothécaires.

Licteur_Lecteur a dit…

L'"éducation nationale" recycle souvent ses "meilleurs autistes" dans le milieu de la "compétence informationnelle" [CDI, BCD (?), je veux parler des collèges & lycées"] & "litératie"... voir un peu le site du rectorat de l'académie de... grand coin gauche bas de l'hexagone ; une réelle opportunité pour ne laisser personne sur le "bord de la route" & stigmatiser une profession dans son entier ! Voir encore http://xurl.at/7g5
Vive les 3C, obsolètes les 3W et vive les EPLEs ; pour ma part je préfère les Elfes...

Related Posts with Thumbnails