mardi 9 août 2011

lectures de vacances

Je ne sais pas pourquoi mais cette année j'ai acheté un livre (de poche) pour les vacances, peut être pour aller a la plage sans crainte du sable qui abîme la reliure (pensez-vous qu'on devient parano à force de travailler en bib ? ;-) 
Je l'ai choisi au hasard en supermarché entre la lessive et les yoghourts, oui je sais, je suis bibliothécaire, j'ai donc honte mais en même temps je suis ravie, car ce fut l'occasion de découvrir Fred Vargas dont j'avais tant entendu parler mais reléguer aux oubliettes, en regard de tout ce que j'avais à lire de bien plus "intéressant" ou du moins bien mieux noté par les critiques dont le fameux "Rosa Candida" qui m'a franchement déçue, peut être parce que justement j'en attendais beaucoup trop ?
J'ai donc lu "Ceux qui vont mourir te saluent" un livre prédestiné ?
"Richard Valence avait de l'aversion pour les bibliothécaires, parce qu'il fallait s'y abstenir de tout, de faire du bruit avec ses chaussures, de faire du bruit avec ses paroles, de fumer, de remuer, de soupirer, bref de faire du bruit avec sa vie. Il y avait des gens qui disaient que ces contraintes du corps favorisent la pensée. Chez lui elles la détruisaenit immédiatement. Da la porte, il regardait Maria Verdi qui remuait ds fichiers sans émettre un seul son et qui vivait depuis 30 ans comme ça, dans les murmures de cette vie retenue..."
J'ai fini ce livre à regret mais en me disant que j'avais la chance de n'être qu'au début d'une série dont ce titre n'est apparemment pas le meilleur et pour faire durer le plaisir j'ai décidé d'attendre avant d'en commencer un autre du même auteur et je vais donc entamer "le mec de la tombe d'à côté" ou il est à nouveau question de bibliothécaire et dont il a été fait grand cas dernièrement alors que ce livre est paru il y a 3 ans...


Aucun commentaire: