mardi 29 novembre 2011

ou l'on reparle de la petite abeille

Post garanti sans bibliothéconomie dedans.
Extrait d'une conversation avec Generation Y, en ce moment des que nous sommes toutes les deux les sujets ont tendance à tourner autour des relations Garçons/Filles. On évite devant Génération Z car la dernière fois il a failli s'étouffer avec son yoghourt en nous écoutant...
Aujourd'hui, au collège, Generation Y a eu une information sur les MST :


Moi : " Qui est-ce qui vous a donné l'information ?" (Je suis devenue un peu méfiante depuis l'épisode Calisto)
Elle : " oh une vieille !"
Moi : "genre quel âge ?"
Elle : "genre la 50aine" (NDLH : pour parler avec Generation Y mettre "genre" devant chaque phrase permet une meilleur compréhension )
Moi : "Merci..." (Genre j'ai 46 ans je suis donc dangereusement proche de la vieillesse ;-)
Elle : "non, non, elle, elle faisait vraiment vieille pas comme toi !"
Moi : " Merci et sinon tu as retenu quoi ?"
Elle : " tu sais pas ?! Une fille vierge est tombée enceinte !"


Moi : "...." (Tombée de ma chaise) " Et elle s'appelait Marie ?"
Elle : "Hein ?" (avec le regard du matin quand elle mange ses céréales)
Moi : "oui et ils t'ont aussi parlé de la petite abeille ?"
Elle : "mais qu'est-ce qu'elle vient faire là l'abeille ?"


Moi : "Laisse tomber, et sinon tu as retenu quoi ?"
Elle : " Y a un garçon il a eu plus de 30 partenaires différentes sur un an, c'est beaucoup"
Moi : "oui bien sur c'est beaucoup, ça fait combien par semaine ?" (je ne perds jamais une occasion de faire faire un peu de calcul mental à Génération Y. Pendant ce temps, je ne peux m'empêcher de penser : "Evidemment c'est un garçon qui est pris en exemple pas une fille ! 30 ça fait 2 par semaine, quand on n'a pas encore démarré ou qu'on vient juste de débuter sa vie sexuelle c'est juste.... perturbant ! 
Allez un peu de morale au passage, ça peut pas faire de mal à ces petits homards...."




Moi : "et concrètement tu as retenu quoi d'autre ?"
Elle : " bah il faut se faire dépister"
Moi : " aaaah ! mais si tu as des rapports protégés ? Tu te fais dépister pour quelle raison ?" (protégés : parce que l'on a déjà évoqué le sujet et que Génération Y est informée que les préservatifs sont pour l'instant le meilleur moyen de se protéger)
Elle : " Heuuuuuuuu........ J'en sais rien !"
Moi : "Bien... et sinon autre chose ?"
Elle : "Elle nous a donné des adresses pour se faire prescrire la pilule sans le dire aux parents !" (Bizarre j'ai eu droit au même discours il y a 30 ans à l'époque du planning familial, je pensais que le SIDA était passé par là ?)


Moi : "Et si tu as des rapports protégés, tu as besoin de la pilule ?" (et dans ma tête encore une fois : "14 ans la pilule !?!?  Effectivement je comprends mieux la nécessité du dépistage ! Je tiens à profiter de l'occasion pour remercier ici cette personne qui favorise le dialogue avec les parents en les incitant à agir dans le dos de ces parents, serait-il possible d'arrêter de considérer tous les géniteurs comme des incapables et de favoriser plutôt un dialogue avec eux ? Certains arrivent quand même à parler avec leurs enfants de rapports sexuels, de MST, de grossesse non désirée... Par contre, oui  j'avoue,pour ma part, j'ai pêché un peu sur la virginité et la multiplication des petits pains des partenaires ;-)
Après on a continué un peu sur l'avortement qui apparemment n'a pas été abordé (normal la pilule ça protège de tout) Pour vous résumer : vous faites un test, il est positif, vous allez à l'hôpital, vous vous faites avorter... Et surtout vous n'oubliez pas l'essentiel : demandez un mot d'absence à l'hôpital pour le donner au collège pour pas qu'ils le disent aux parents et voilà !
La vie est tellement simple ! Et je n'aborde même pas ici un autre sujet de conversation que nous avons eu dernièrement à propos du vaccin contre le papillomavirus qui protège de tout et vous dispense de tout suivi  et dépistage médical !
Sérieusement faudrait quand même voir à arrêter les conneries là !

Parce que j'en ai un peu marre de repasser derrière pour rattraper les dégâts ! Et encore je m'estime heureuse car Génération Y me parle et me fait confiance, nan mais quand même rattraper l'histoire de la vierge enceinte vous n'imaginez pas ! c'est vraiment pas sympa ! Je pensais que le but de était de nous faciliter la vie de parents ?

Les photos de Vierges customisées sont des oeuvres de Soasig Chamaillard

4 commentaires:

tredok a dit…

Si tu savais le nombre de mère qui tiennent absolument a ce que leur fille subissent un examen gyneco, tu serais folle de rage...

MZ a dit…

Sans vouloir excuser le discours de cette intervenante, pas bien clair, il ne me semble pas inutile de parler de pilule, même si on insiste en premier lieu sur le préservatif... parce que la capote, c'est ultra-important pour la protection contre les MST, mais malheureusement ça n'a pas la meilleure efficacité contraceptive... Si le préservatif a un raté, il y a infiniment plus de risques de se retrouver enceinte que contaminée par le sida.
D'autre part le Planning familial existe toujours, et heureusement, il ne parle pas seulement de pilule, mais d'IST, de contraception en général, d'IVG, et aussi de violences faites aux femmes, et aussi de respect de soi-même et des autres, bref, indispensable ! ;)

eric1871 a dit…

euh 30 partenaires sur un an ça fait 2,5 par mois, c'est beaucoup certes, mais moins que que 2/semaine.

Sinon, parler de sexualité dans le dos des parents est plus que nécessaire dans les milieux populaires (et sans doute pas que).
Que ceux qui le font ne soient pas super compétents est un autre débat bien sûr..

Sophie a dit…

Je me demandais combien de temps avant que quelqu'un ne fasse la remarque sur l'erreur de calcul ;-)
Oui bien sur que c'est important mais effectivement si c'est pour raconter des histoires de gamines qui tombent enceinte par l'opération du St Esprit...
@MZ : oui, indispensable Planning Familial !