la lettre de motivation pour les nuls

De plus en plus souvent je reçois des lettre de candidatures et des CV et de plus en plus souvent mon sang d'ancienne secrétaire se retourne dans mes canaux carpiens !
Mais bon sang quand l'Education nationale intègrera-t-elle un module à destination des étudiants en fin d'étude leur donnant quelques conseils, à minima, quant à la rédaction d'un courrier ?
Il y a un minimum de règles à respecter, oui il existe même une norme AFNOR !
Tout comme la typographie d'un livre si les caractères, la mise en page changeait à chaque page cela vous dérangerait ? C'est pareil pour la rédaction d'un courrier pensez à ceux qui vous lisent c'est une question de politesse et cela montre aussi que vous connaissez les codes liés au monde du travail ! 

En attendant d'ouvrir un éventuel cabinet de coaching en vue d'une reconversion quelques trucs à savoir sur le fond mais aussi sur 
La forme : Elle est E-S-S-E-N-T-I-E-L-L-E ! N'oubliez pas c'est rarement le responsable de la structure qui aura le premier votre courrier entre les mains, il y aura toujours un filtre administratif : secrétaire de mairie si il s'agit d'une petite structure, pôle administratif de la bibliothèque si celle-ci est importante...
- Le papier : A4 blanc et pis c'est tout ! le fond de papier impression genre David Hamilton vous oubliez, vous oubliez d'ailleurs tout motif qui pourrait gêner la lecture et ne résisterait pas à une imprimante hors d'âge noir et blanc (au cas où malgré tout vous voudriez à tout prix promouvoir une marine d'un peintre local, n'oubliez pas de SOURCER, d'autant que le droit d'auteur en bibliothèque est un sujet d'actualité brûlante)
- L'enveloppe : format rectangulaire, ça vous évitera de faire de l'origami avec votre lettre et votre CV  et un aller-simple pour la banette à papier par une réceptionniste excédée d'avoir déjà du déplier 80 lettres de motivation ! Sachez aussi qu'il existe des règles pour plier le courrier par exemple nous ne plions pas le courrier comme les américains (hé oui ! ;-)
Sachez aussi qu'un joli timbre ça égaie un tas d'enveloppes et à la poste les guichetiers seront ravis de vous vendre des timbres originaux, dépareillés car ça leur simplifie le comptage le soir pour boucler la caisse, il faut juste les laisser choisir et en général c'est plutôt réussi (évitez quand même d'aller acheter vos timbres après le 15 février : les timbres en forme de coeur ou avec les amoureux de Peynet ça peut être inapproprié ;-)
- Les marges (nom scientifique : tabulations nan j'ai pas dit tablatures ;-) pourquoi croyez-vous qu'une touche entière sur le clavier soit consacrée à cet exercice ?
Et ON ALIGNE du haut jusqu'en bas !
A gauche : l'état-civil et l'objet (et pas le sujet : on n'est plus à l'école) et à droite le destinataire et la date (et on n'utilise pas la touche espace pour aller à un peu plus de la moité de la feuille !) mais la fameuse touche tabulations, en plus c'est beaucoup plus simple !
Madame, Monsieur (plus de Mademoiselle même si la directrice de la bib ou vous postulez est une vieille fille avec un châle, chignon... ;-) à gauche tout comme la signature et sur le même alignement que les mages des paragraphes.
- Manuscrite ou pas ? vous avez le choix, sauf si c'est expressément demandé (les graphologues pour le recrutement en bibliothèque ne sont pas monnaie courante... ;-) Si vous avez la chance d'avoir une écriture de maîtresse d'école alors foncez, par contre si de médecin vous n'avez que l'écriture : laissez tomber ! L'avantage de la lettre "dactyographiée" c'est qu'un éventuel traitement de texte peut vous aider à repérer quelques fautes (mais ça bizarrement tout le monde le sait ;-)
- La ponctuation :  La ponctuation c'est pareil il y a des règles, respectez-les et si vous ne les connaissez pas apprenez-les ! Google est ton ami : un petit Tableau bien pratique.
Et jamais, Ô grand jamais de comic sans MS
- Le format : c'est un énorme problème qui peut aller jusqu'à l'impossibilité d'ouvrir votre courrier (par prudence doublez votre envoi numérique par un bon vieux courrier papier) Les formats de traitement de texte sont légions et si certains sont entrés dans l'histoire ce n'est pas une raison pour continuer à les utiliser. Pensez que votre lettre risque d'être transférée plusieurs fois sur différents systèmes et passer par des imprimantes qui ont parfois oublié que leur fonction première était d'imprimer. Les politiques des collectivités divergent sur la question des logicielles, certaines (rares) vont promouvoir l'open source et  Open Office, d'autres ne jurent que par la suite Microsoft Office, sauf que Microsoft pour un particulier c'est juste hors de prix et donc en général les candidats envoient des lettres de motivation dans des formats anciens ou des formats d'évaluation. Et là... La secrétaire où la bibliothécaire en bout de chaîne elle vous déteste déjà ! Le mieux est d'enregistrer sa lettre en PDF.


Le fond :
Démarquez-vous oui mais intelligemment !
On commence par l'état-civil : une adresse mail c'est bien mais une adresse sobre le : marcheoucreve@caramail.com ça le fait moyen... (Et pendant que j'y suis pensez aussi au message de votre répondeur)
Renseignez-vous et essayez de connaître le nom de la personne à contacter, c'est toujours agréable de recevoir une lettre nominative ! Faites attention aussi à l'adresse les "pages jaunes" ça existe encore et les infos sont souvent plus fiables que celles trouvées sur Google (bah oui ! j'ai des preuves ;-)
Certes le premier paragraphe est essentiel et déterminant mais pitié n'en faites pas trop !
"... Le livre par sa matière, son odeur de papier et d'encre m'a toujours plu..." Et après quelques prêts son odeur de tabac froid, de pipi de chat... "... J'aime le contact avec les individus..." Pensez à jeter un oeil dans un dictionnaire pour vous assurer du sens de certains mots ! Il existe même des dictionnaires de synonymes...;-)
les mots de liaison : en général c'est la misère ! Si vous manquez de vocabulaire pareil : laissez tomber ! Vous ne pouvez pas imaginer ce qu'un "présentement' dans une lettre peut avoir comme effet dévastateur. Vous n'êtes pas obligés de mettre un mot de liaison à chaque paragraphe, ça coulera tout seul si vous êtes logique dans votre déroulé. Vous ne défendez pas la neurasthénie dans "A La recherche du temps perdu " de Proust !
Au sujet des abréviations, attention terrain miné, si vous ne savez pas ou si vous avez un doute vous n'abrégez pas. D'autant plus que l'on ne vous ratera pas, en effet il existe des normes identiques au catalogage, cela signifierait que vous ne savez pas cataloguer !
La formule de politesse : pareil il existe des règles, mais sachez que le "cordialement" est en train de devenir une formule d'usage, mais attention j'ai dit "cordialement" pas "bien cordialement", très cordialement" ou encore "CDT" n'est-ce pas ?

Faites simple et efficace : allez à l'essentiel !

Commentaires

Très bon résumé !
Je nuancerai sur le format étant donné que sur certains métiers artistiques ou faisant appel à la créativité, il sera attendu justement un concept qui démarque "physiquement" la lettre de motivation d'un candidat de celles des autres !
Anonyme a dit…
Comment doit-on plier la lettre si ce n'est pas à l'américaine ? En tous les cas, merci pour ces conseils.
FD a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
FD a dit…
Bon, j'ai bien ri même si ça ne prêtait pas à rire à priori. Je travaille avec des élèves de 3e qui sont en plein dedans pour leurs recherches d'un patron d'apprentissage, ça me servira pour les aider (parce que je ne suis pas prof de secrétariat) Par contre on peut utiliser le Comic sans si (et seulement si) le destinataire est dyslexique parce que c'est une des rares polices (gratuites) que les dyslexiques parviennent à lire à peu près correctement :-) Mais je sais, c'est plus facile d'avoir les noms et prénom du destinataire que de savoir s'il est dyslexique ou pas ! Mais sait-on jamais, hein ?! ça peut faire un bon point au cas où !

Articles les plus consultés