j'ai lu un livre

J'ai lu un livre.
Un vrai livre en papier, un roman, enfin c'est ce que je croyais jusqu'à la fin qui m'a appris que j'avais lu un poème.
J'ai lu un livre qui parle de liseuses, même qu'au départ, ironique, je me suis dit Pauvre Paul Fournel qui confond liseuses et tablettes*. Non, bien sur, il ne confond rien, il ne se trompe pas, il a tout compris. Lire un livre en papier qui parle de liseuses et d'édition numérique tout en critiquant ce monde voué à disparaître avec pour héros un éditeur qui n'a jamais écrit de livres et n'a fait qu'en lire quel joli paradoxe.
Quelle triste réalité si bien écrite, si pleine d'optimisme, alors que tout autour tout s'écroule.
Je devrais lire des livres plus souvent c'est bien on plonge dedans on s'isole, on s'isole tellement qu'après le monde autour de nous est tout flou. C'est ce qui m'est arrivé quand j'ai fermé ce livre et retiré mes lunettes, je n'y voyais plus grand chose par contre en reprenant le livre et en remettant mes lunettes à nouveau tout devenait plus net et on dit que c'est l'écran qui isole !
Bref j'ai lu un livre et je me sens bien, réconciliée avec la littérature avec l'envie d'en lire d'autres mais pas des livres fashion, tendance non des vrais livres, de la vraie littérature j'ai l'impression que je n'ai plus eu cette envie depuis des siècles. En quittant la fac j'étais tellement écoeurée que j'avais décidé de ne plus lire un auteur mort mais en me promettant de relire Proust quand je serais à la retraite, vu l'avenir qui nous est réservé je me demande si je ne vais pas commencer avant...
J'ai lu un livre, je me demande si c'est le premier cette année ? En fait je me demande si c'est le premier vrai livre que j'ai lu cette année.
Voilà vous le saurez maintenant je voue un culte à Paul Fournel.
A gauche une célèbre tablette avec une application très connue vous proposant une bibliothèque en bois pour y classer vos livres numérique, oui les miennes sont vides et d'ailleurs à ce sujet je vous invite à lire cet article : "le cul de sac des étagères infinies" ;-)
PS : parce que je suis un peu bibliothécaire un peu développement durable, un détail m'interpelle : de plus en plus souvent les libraires collent des puces RFID dans leurs livres qui j'imagine doivent avoir exactement les mêmes fonctionnalités que les nôtres. Alors plutôt que de pester après eux comme la majorité des bibliothécaires, dont le premier geste est de chercher comment retirer cette puce qui risque, peut être, de faire intérférence avec notre système ? Plutôt que de coller une 2e puce RFID sur le livre, pourquoi personne ne s'est encore penché sur la question de la compatibilité de nos systèmes afin de les rendre compatibles et peut être nous faire gagner et du temps et de l'argent ? En plus je mettrai ma main à couper que leurs fournisseurs sont les mêmes que les nôtres ? Une bonne fois pour toutes : une liseuse c'est un e-book, un livrel, ... Bref un petit support avec un procédé d'encre électronique qui pour l'instant ne permet pas de lire en couleurs et vous oblige à allumer la  lumière pour lire. Alors qu'une tablette est un écran, un ordinateur, un truc qui vous permet de ne pas déconnecter de lire tout en jetant un oeil à vos réseaux sociaux, mails, informations, matche de foot, jeux olympiques, tour de France, bref tout ce qui vous parasite une lecture... et ne vous oblige pas à allumer la lumière !

Commentaires

liberlibri a dit…
Alors la prochaine fois que tu viens à Paris, on s'arrange pour que ce soit un jeudi et on t'emmène voir Paul Fournel en vrai ! http://www.oulipo.net/jeudis/
PS : j'ai aussi beaucoup aimé le roman !
Clotilde a dit…
Bon ben donc j'ai lu le livre en ebook sur iPad sur tes conseils... et j'ai beaucoup aimé ! Merci Sophie
Sophie a dit…
De rien :-)
Mais tu lis sur Ipad ? Et ta liseuse ?

Articles les plus consultés