lundi 2 mars 2015

Aujourd'hui

Je passe de l'autre coté,
Je sors du cadre, 
Je n'intéresse plus les instituts de sondage et autres enquêteurs de la vie quotidienne, 
Je ne suis plus une ménagère de moins de cinquante ans.
Je m'en tape de devenir invisible d'une société qui n'a aucune considération pour les femmes, la culture et beaucoup d'autres choses encore,
Mais j'ai des regrets celui de devoir encore faire appel au féminisme pour défendre la cause des femmes
Je regrette que le féminisme soit autant dénigré... par autant de femmes
Et je n'aurais jamais cru, un jour, écrire cela,
C'était pas mieux avant non, mais j'ai peur que cela ne soit pas mieux demain non plus
Et ce blog de" la bibliothécaire et ménagère de moins de cinquante ans" j'en fais quoi ? 
je le transforme en blog de la ménagère ronchon de plus de cinquante ans et je garde ce titre qui lui reste, hélas, toujours d'actualité ?
Je ne suis pas sûre d'en avoir l'envie,
J'avoue tout cela ne m'amuse plus.... Je suis déjà devenue une vieille conne  
Je ne suis plus une ménagère de moins de cinquante ans, l'âge je m'en fiche, c'est surtout le regard de la société sur les femmes qui me déprime.

Aujourd'hui j'ai 50 ans 

PS : et merci d'éviter les blagues lourdingues sur les "cinquante nuances de gris"


1 commentaire:

mediamus a dit…

Bienvenue au club des 50 et +, moins glam et rock and roll que le "club des 27" mais plus coriace et persistant :-) La bonne nouvelle c'est qu'on n'est pas dans un championnat de clubs de foot. Et on n'est pas obligé de se situer ou de se définir uniquement par rapport à son âge, son sexe, son genre, ses croyances et ces opinions, sa catégorie CSP, sa culture, sa langue, son terroir, ses goûts et des couleurs. Sinon effectivement on serait mal barré. Bon anniversaire.
Pour éditer ce commentaire,blogger demande de "prouver que vous n'êtes pas un robot" et il faut cocher a case "Je ne suis pas un robot" c'est un peu discriminant, non ? ;-)