jeudi 15 février 2007

une mère exemplaire...

Une lectrice arrive accompagnée de ses deux jeunes enfants pour rendre des livres.
Mon collègue en vérifiant s'aperçoit que l'un d'entre eux a été réparé avec du scotch :
"Madame, évitez de réparer les livres vous-même, signalez-le et nous nous en chargeons !"
La lectrice de répondre crânement :" ah mais non ce n'est pas moi qui ai mis du scotch !"
Une petite voix s'élève : " Mais si, Maman c'est toi qui a mis du "cotch" sur le livre hier soir !"
Et une autre petite voix d'ajouter "mais oui on t'a vu !"
Mon collègue n'a pas jugé bon d'insister...

5 commentaires:

fred a dit…

Un classique, hein ! Les lecteurs sont visiblemetn partout pareil.

J'aime bien aussi les lecteurs en retard qui jurent leurs grand dieux qu'ils n'ont jamais emprunté les livres qu'on leur réclame...

nescio a dit…

ahahahahah....dans le même genre : une brave dame, accompagnée de son fils, rentre ses bouquins en retard : 'excusez-moi, j'ai pas pu venir plus tôt, mon plus jeune fils, Bernard, a été malade et j'ai dû rester avec lui'. L'autre fils qui l'accompagnait lève la tête et, mine étonnée, fait : 'Bernard a été malade?'

Sophie a dit…

:-)))

Pitseleh a dit…

Le plus bel exemple de mauvaise foi auquel j'ai assisté : un retraité qui jurait les grands dieux qu'il avait bel et bien emprunté le disque sans sa pochette... Autrement dit, sans le code-barres indispensable au prêt. Faut le faire.

Sophie a dit…

Oh un retraité en plus, après uen mère de famille ! Ou va-t-on ;-)