lundi 23 janvier 2012

Mon amie la rose

Cet automne je n'ai pas taillé mon rosier, de temps en temps j'aime bien expérimenter et surtout ça me navre de couper des bourgeons sous prétexte que c'est bientôt l'hiver, j'ai donc laissé des bourgeons les surveillant du coin de l'oeil, pensant qu'ils étaient en train de se figer et bien non !
Surprise ce matin de janvier :
Et j'ai enfin réussi ce à quoi je m'essaie depuis plusieurs semaines : un premier plan net et un arrière plan flou ! Victoire !  

Mais la rose n'est pas la seule à se tromper de saison :

Si j'ai à nouveau réussi "premier plan net et arrière plan flou", la netteté de la jonquille est ratée 
Voilà c'était ma minute Nicolas le jardinier, tiens d'ailleurs y'a pas son équivalent féminin ?

Addenda et mémo à moi-même : la technique du "premier plan net/ arrière plan flou" s'appelle : Bokeh (merci aux twitteurs)

Aucun commentaire: