Rock dans tous ses états (suite et fin)

Oui je sais, c'est un peu tard ;-)

Préambule
Conversation entre bibliothécaires musicaux :

Bib1 : "c'est dans quel album, déjà, la chanson de Buckley "Hallelujah" ?"
Bib2 et Bib3 en choeur : "Shrek 2 !"
Bib4 : " Mais non ! n'importe quoi ! ! C'est dans .... Shrek 1 !"
Vous n'avez pas souri ? C'est normal ! L'humour des *thécaires est parfois incompréhensible ;-)
Revenons au sujet de ce billet :
Le festival rock :


Addenda : vous oubliez les photos ci-dessus et vous allez voir le site du hibOO

Chaque année je me dis que la programmation est moins bien que celle de l'année dernière et chaque année à la fin du festival, j'ai fait des découvertes qui me réjouissent et me donnent envie de revenir l'année prochaine (sauf si le son...).
Dommage aussi que la "Papamobile" ne soit devenue qu'une simple 3e scène, elle a perdu tout ce qui faisait son attrait et laisse ainsi peu de place à la scène locale, représentée cette année par "The Elektrocution" (je ne compte pas "La Maison Tellier" qui, a mon sens, joue dorénavant dans la cour des grands)

Cette année, j'ai craqué pour "My brightest diamond" une américaine, que le programme définissait comme une cantatrice pop, une belle voix, une présence, oscillant entre Antony & the Johnsons et Nina Hagen, que du plaisir. Sur cette même scène j'ai pris beaucoup de plaisir à revoir Ez3kiel.

Me voilà réconciliée avec Birdy Nam-Nam qui m'avait déçue une première fois, apparemment les festivals leur vont bien, car ils ont mis le feu, aussi étonnant que cela puisse paraître pour des turntables !

"Why ?" m'a enchanté, la grosse artillerie de John Butler trio s'est révélée très efficace et j'avoue m'être laissée charmée par The Do dont l'album ne m'avait pas emballé...
J'attendais avec impatience Gossip qui s'est révélée, malgré des problèmes de micro, être la bête de scène que j'espérais, même si au dire de ceux qui l'ont déjà vu qu'elle peut se révéler encore meilleure.

Et puis, la surprise, même si je pense qu'un album ne rendra pas compte de leur talent :
Rodrigo y Gabriela que m'avait fait découvrir un bibliothécaire catalan.
un duo qui démarre avec deux guitares acoustiques, pour finir, et c'est vraiment bluffant, sur du heavy metal toujours sur les deux guitares (sans recours à aucun autre instrument pas même la voix), à voir absolument !

J'ai aussi pu faire la connaissance de Shadoko, bilbiothécaire musical et instigateur de la radio des discothécaires sur LastFM, qui a aussi "scrobblé" la programmation du festival que vous pouvez écouter en cliquant sur le widget à gauche de ce billet...

Commentaires

Pajamaw a dit…
Si si, on a souri!
;-))
Nanor a dit…
:-)
Moi aussi ... gros rictus !
C'était ma chanson à moi depuis 13 ans et un soir sur une plage de Concarneau ... C'est terrible de se sentir dépossédé d'une chanson ...
Nicolu a dit…
Bib5 : meuh non, c'est la version de Rufus Wainwright dans Shrek 1 !!!!!

Articles les plus consultés